Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

L'Image du jour

Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

En juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour les derniè...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

2015, année catastrophe pour le marché PC

Jamais le marché mondial du PC n'avait baissé autant qu'en 2015. (Crédit photo : D.R.)

Jamais le marché mondial du PC n'avait baissé autant qu'en 2015. (Crédit photo : D.R.)

Les ventes de PC sur l'année écoulée sont passées pour la première fois depuis 2008 sous la barre des 300 millions selon le cabinet IDC. Dans un contexte de décroissance annuel de 10,4%, l'adoption de Windows 10 n'arrive pas pour le moment à soutenir le marché.

L'an dernier, le marché mondial des PC a battu le record de décroissance qu'il avait atteint en 2013 (-9,8%). Selon IDC, le nombre d'unités vendues en 2015 a en effet baissé de 10,4% par rapport aux douze mois précédents. Les volumes sont ainsi passés sous la barre des 300 millions d'ordinateurs commercialisés, du jamais vu depuis 2008. Pour le cabinet d'études, le secteur a fait les frais d'une conjonction de difficultés. Sans surprise, la hausse du dollar, qui a renchéri le prix des produits, ainsi que la concurrence des smartphones et tablettes, en dépit du ralentissement de leurs ventes, font partie des facteurs pénalisants.

En 2015, le marché a également été marqué par la faiblesse des achats de renouvellement, due au fait qu'ils avaient été dynamisés en 2014 par la fin du support de Windows XP et la profusion de PC à bas prix. Vient s'y ajouter le lancement de Windows 10, dont la gratuité des mises à jour pour le grand public a engendré un report des acquisitions de nouveaux PC.

Apple devient le numéro 4 du PC devant Acer

Contrairement à 2014 où les principaux fabricants de PC (à l'exception d'Acer) avaient vu leurs ventes progresser sur un marché en baisse de 2,1%, tous ont vu leurs livraisons se replier en 2015. Tous, sauf Apple. Le nombre de Mac commercialisés a crû de 6,2% à 19,57 millions d'unités. De fait, la firme de Cupertino a engrangé 7,5% de part de marché (+1,2 point) et pris la place de quatrième constructeur mondial de PC. Elle a ainsi relégué Acer en cinquième position avec 7,1% de parts de marché (-0,7 point). Le fabricant taiwanais réalise -encore- la plus mauvaise performance du Top 5 avec des ventes en recul de 18,1%.

Lenovo, quant à lui, est resté le numéro un mondial en s'adjugeant 20,7% (+1,5 point) des livraisons globales de PC, malgré des ventes en baisse de 3,6%. Le chinois creuse ainsi légèrement l'écart avec HP dont la part de marché a atteint 19,4% (+1 point). Les volumes écoulés par son dauphin ont baissé de 5,9%, exactement comme ceux de Dell qui continue de se classer en quatrième position avec 14,1% de parts de marché (+0,6 point).

Malgré tout, IDC se veut optimiste pour 2016. « Les remplacement de PC devraient reprendre l'an prochain, particulièrement en fin d'année, estime Jay Chou, analyste chez IDC. L'adoption de Windows 10 dans les entreprises devrait accélérer et les achats du grand public devraient se stabiliser durant la seconde partie de l'année. La plupart des utilisateurs ont décidé d'utiliser leurs ordinateurs plus longtemps mais ils ne pourront le faire à l'avenir qu'en courant le risque de faire face à des problèmes de sécurité »

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité