<span>Grâce aux smartwatches Galaxy Gear de Samsung, le personnel la JAL peut recevoir et relayer des informations sur les vols.</span>

L'Image du jour

Grâce aux smartwatches Galaxy Gear de Samsung, le personnel la JAL peut recevoir et relayer des informations sur les vols.

Le cloud tient-il toutes ses promesses ?

Dernier Dossier

Le cloud tient-il toutes ses promesses ?

A l'occasion de sa conférence annuelle Amazon Web Services Summit 2014 à Paris, le géant du cloud avait confirmé que les entreprises françaises, princ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
1
Réagissez Imprimer Envoyer

22 outils gratuits pour visualiser et analyser les données (2ème partie)



13 - JavaScript InfoVis Toolkit : de superbes graphiques

InfoVis ne compte sans doute pas parmi les bibliothèques de visualisation JavaScript les mieux connues, mais elle vaut vraiment la peine d'y jeter un oeil si vous voulez permettre la consultation de données interactive sur le web. Elle a été utilisée par la Maison Blanche pour créer le graphique présentant le budget de l'administration Obama.

Ce qui différencie cet outil des autres est l'apparence très léchée des graphiques qu'il réalise avec des exemples simples de code. Visiblement, le créateur d'InfoVis, Nicolas Garcia Belmonte, développeur senior chez Sencha Inc, s'intéresse autant à l'esthétique du dessin qu'à celle du code et ça se voit.

Les échantillons présentés sont superbes. On peut télécharger uniquement le code pour les types de visualisations que l'on veut utiliser pour réduire la taille des pages web. Attention, comme il ne s'agit pas d'une application mais d'une bibliothèque de code, il faut savoir développer pour l'utiliser. Par conséquent, cela peut ne pas convenir à des utilisateurs en entreprise qui analysent les données mais ne savent pas programmer. Par ailleurs, le choix du type de visualisation est limité. Enfin, les données doivent être au format JSON.

JavaScript InfoVis Toolkit (JIT)
InfoVis Toolkit (cliquer ici pour agrandir l'image)

Niveau de compétences : expert.
Fonctionne sur les navigateurs compatibles JavaScript.
En savoir plus : démos avec code source (http://thejit.org/demos/)

14 - Protovis : une bibliothèque bien documentée

Présenté comme un toolkit graphique pour la visualisation, ce projet de l'Université de Stanford est l'une des bibliothèques JavaScript les plus populaires pour transformer les données en visuels. Une des choses les plus intéressantes à propos de cet outil est sa documentation. Celle-ci comporte de nombreux exemples des types de visualisation disponibles, incluant des cartes et quelques analyses statistiques. C'est un bon outil, permettant de construire des représentations telles qu'une carte associée à une échelle chronologique.

De la même façon qu'avec les autres bibliothèques JavaScript, il faut connaître ce langage (ou tout au moins être familier d'un autre langage). Même s'il est possible de copier, coller et modifier du code sans vraiment comprendre ce que l'on fait, il est difficile de recommander cette approche à des non-techniciens.

Protovis
Protovis (cliquer ici pour l'image)

Niveau de compétences : expert.
Fonctionne sur les navigateurs compatibles JavaScript.
En savoir plus : comment démarrer avec Protovis


- Les systèmes d'information géographique sur poste de travail

Il existe de nombreuses applications pour les SIG (systèmes d'information géographique), allant de l'affichage des sites d'extraction pétrolier au choix de nouvelles implantations pour des magasins. Comme le Miami Herald l'a fait (le magazine a obtenu le prix Pulitzer pour sa couverture de l'ouragan Andrew), il est possible de comparer les vitesses maximum des bourrasques avec les dégâts constatés (pour s'apercevoir, par exemple, que les dommages les plus importants n'ont pas été subis dans les zones où le vent a été le plus fort, mais dans des endroits nouvellement construits où les constructions n'étaient pas de bonne qualité).

15 - Quantum GIS (QGIS) : une alternative à ArcView

C'est un SIG à part entière, conçu pour créer des cartes et qui permet des analyses de données détaillées et avancées par zones géographiques. L'application SIG desktop la plus connue est sans doute ArcView, d'Esri, qui coûte un certain prix, mais s'accompagne d'un solide support professionnel. L'alternative Open Source est QGIS, comme OpenOffice peut l'être pour Microsoft Office. A noter qu'Esri a récemment lancé une offre découverte de son SIG pour un usage privé. Les passionnés d'ArcView considèrent qu'Esri offre deux ans d'avance sur ses alternatives Open Source, que son interface est meilleure et qu'il est mieux adapté pour les impressions. De leur côté, les utilisateurs de QGIS soulignent l'excellence du produit Open Source et pointent ses performances lorsqu'il est question de générer des cartes pour le web, grâce à un plug-in spécialisé dans la génération d'images de cartes en HTML.

Quoi qu'il en soit, avec tout SIG avancé, apprendre le maniement du logiciel demande un sérieux engagement. Cela prend du temps. Certaines choses sont plus faciles à faire avec la version commerciale ArcView, a noté pour sa part Sharon Machlis, de Computerworld, qui a pris en main ArcView et QCIS. Elle explique qu'ArcView dispose d'une fonction normalisée pour calculer, par exemple, le pourcentage de personnes de 65 ans et plus au sein d'une population dans une table comportant les deux colonnes. Dans QGIS, il lui fallait appeler un champ calcul et créer une nouvelle colonne avec la formule pour l'obtenir.

Quantum GIS (QGIS)
Quantum GIS (cliquer ici pour agrandir l'image)

Niveau de compétences : Intermédiaire et expert.
Fonctionne sur Linux, Unix, Mac OS X et Windows. L'installation sur OS X nécessite la mise en place de plusieurs compléments. 
En savoir plus : http://www.plantsciences.ucdavis.edu/plant/qgislabs.htm

On trouve d'autres solutions SIG en Open Source sur Spatialanalysisonline.com. A regarder aussi, un outil comme Post-GIS qui permet d'ajouter des objets géographiques à la base de données relationnelle PostgreSQL.

COMMENTAIRES de l'ARTICLE1

le 05/01/2012 à 18h30 par Francois (Membre) :

N'oublions pas la version gratuite Personal Edition de l'éditeur QlikView téléchargeable ici : http://www.qlikview.com/fr

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité