Facebook a réussi le vol d'essai de son drone Aquila qui doit fournir une connexion Internet très haut débit aux populations n'y ayant pas accès.

L'Image du jour

Facebook a réussi le vol d'essai de son drone Aquila qui doit fournir une connexion Internet très haut débit aux populations n'y ayant pas accès.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

En mars et juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour le...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

3D Robotics associe son drone Solo au cloud d'Autodesk

Sur son site, 3D Robotics présente plusieurs cas d'application de son package Site Scan notamment avec Autodesk, sur un chantier, dans l'agriculture, la cartographie et la sécurité publique. (crédit : D.R.)

Sur son site, 3D Robotics présente plusieurs cas d'application de son package Site Scan notamment avec Autodesk, sur un chantier, dans l'agriculture, la cartographie et la sécurité publique. (crédit : D.R.)

Conçue pour des usages professionnels dans le BTP, l'agriculture, la cartographie ou la sécurité publique, la plate-forme Site Scan que propose 3D Robotics comprend son drone Solo, un logiciel, une tablette et les services cloud d'Autodesk.

Les drones sont un peu les mauvais garçons de l'Internet des objets. Au lieu de se rendre utile à la maison ou à l’usine, il semble qu'ils servent surtout à faire des vidéos que l’on retrouve ensuite sur Internet. Ou encore, à perturber l’espace aérien comme cela s’est produit le 19 février dernier à Roissy où l’incident grave a été évité de justesse entre un drone et un Airbus A320 à l’approche. Dans le monde professionnel, l'industrie du bâtiment commence à utiliser des appareils aériens sans pilote pour surveiller les chantiers, parce que beaucoup de travaux se font dans des espaces qui ne sont pas encore sécurisés ou dans lesquels il est difficile de se déplacer. Komatsu, un fournisseur japonais d’engins pour le bâtiment et l’industrie, propose même des bulldozers télécommandés à distance à l’aide de drones.

Le BTP pourrait donc être intéressé par Scan Site. Ce système conçu par le fabriquant de drones 3D Robotics a été annoncé lundi avec Sony et Autodesk. Site Scan comprend un drone 3DR Solo, une camera Sony UMCR10C ou une caméra GoPro Hero4 Black, une tablette Sony Xperia Z4 avec l'application Scan Site et les droits d'utilisation d'Autodesk Cloud pour le traitement et l'édition d'image. En plus du secteur du bâtiment, le drone de 3DR et le système associé peuvent également trouver des usages dans les télécommunications, l'énergie, l'infrastructure et la cartographie. Le drone n’a rien d’un jouet : la version haut de gamme avec la caméra Sony, plus un objectif zoom de 1650 mm et un objectif grand-angle de 20 mm, coûte 5000 dollars HT.

Le drone Solo de 3D Robotics utilisé avec les applications de traitement d'images d'Autodesk. (agrandir)

Construire des modèles 3D du site

Les entreprises peuvent utiliser le système pour des missions automatiques ou des missions interactives sur un site de travail. Toutes les données recueillies par le drone sont stockées dans le cloud de 3D Robotics et envoyées vers Autodesk Cloud pour analyse. « Les données peuvent aussi être envoyées vers d'autres systèmes de conception et d'ingénierie professionnels », a précisé 3D Robotics. En mode « Surveillance », Site Scan peut capturer des images en haute résolution pour des cartes et des modèles numériques d'élévation. Les images recueillies en mode « Balayage » peuvent servir à construire des modèles 3D du site. Le mode « Inspection » permet aux utilisateurs de zoomer directement sur l'écran de la tablette, afin de voir et de photographier des choses de plus près. Pour un meilleur contrôle du drone, les utilisateurs peuvent définir et limiter sur la tablette l’espace de vol de l’engin. La base de données 3DR des zones où les drones ne sont pas autorisés à voler est incluse dans l'application Site Scan.

Site Scan propose trois modes d'utilisation : balayage, surveillance, inspection. (agrandir)

Avec la caméra GoPro, le système coûte 3249 dollars, donc un peu moins cher. Les services cloud sont au moins aussi importants que le matériel. Leur tarif est de 499 dollars par mois, mais 3DR propose un abonnement de lancement d’un an au prix de 299 dollars par mois. Dans tous les cas, Site Scan comprend un stockage illimité, avec l’option de traitement et d’édition. Dans l’immédiat, le produit est disponible uniquement avec la caméra GoPro. La solution avec la caméra Sony devrait être disponible en juin.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
26 Novembre 1990 n°434
Publicité
Publicité