La puce graphique du smartphone 3D de Google se dévoile.

L'Image du jour

La puce graphique du smartphone 3D de Google se dévoile.

Le cloud tient-il toutes ses promesses ?

Dernier Dossier

Le cloud tient-il toutes ses promesses ?

A l'occasion de sa conférence annuelle Amazon Web Services Summit 2014 à Paris, le géant du cloud avait confirmé que les entreprises françaises, princ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Adobe MAX 2011 : les créatifs du web jugent Adobe Flash Player 11 et AIR3

Adobe MAX 2011 : les créatifs du web jugent Adobe Flash Player 11 et AIR3

A l'occasion de son événement réservé aux développeurs, Adobe a repositionné ses produits vedettes : à Flash les jeux et la vidéo sur le web, à AIR les applications pour les différents OS et enfin au HTML l'édition de sites web.

Selon les développeurs réunis à Los Angeles la semaine dernière à l'occasion de la conférence Adobe MAX, le lancement d'Adobe Flash Player 11 et de AIR3 va améliorer grandement l'expérience utilisateur et rendre le jeu en ligne beaucoup plus attrayant. Parmi les nouveautés d'AIR 3, ils citent en priorité les extensions natives qui vont leur permettre de tirer parti des bibliothèques existantes pour les applications, mais aussi des fonctionnalités des plates-formes et des terminaux, comme par exemple l'usage des capteurs (gyroscopes, magnétomètres, capteurs de lumière, etc), les écrans multiples, le mode de paiement intégré, le contrôle du toucher, des actions kinesthésiques et des vibrations, les informations sur le périphérique, ou encore les communications par contact NFC (Near Field Communications). 

Pour Steve Lund, de la société de conseil et de développement Digital Primates, « les extensions natives ouvrent la voie à des fonctions passionnantes. » Son entreprise travaille avec une société qui développe des applications médicales, et qui commence déjà à investir l'espace mobile. «L'accès aux extensions natives va nous permettre de créer une interface directe entre une tablette et certains dispositifs. Leurs clients sont très excités par les nouvelles possibilités, » a-t-il ajouté.

AIR pour Android, Windows, MacOS, et iOS

Adobe a également introduit dans AIR la prise en charge de la version « captive » du moteur d'exécution, ce qui offre aux développeurs plusieurs options de packaging d'applications et leur permet d'intégrer automatiquement AIR 3 dans leurs applications Android, Windows, MacOS, et iOS afin de simplifier le processus d'installation. « Cela va permettre à nos clients de faire de belles économies, puisque nous pourrons développer un produit unique et le déployer sur de nombreuses plateformes», a déclaré Danny Jackson, représentant de Rain, une société de développement basée dans l'Utah. « Au cours des deux dernières années, nous avons développé pour iOS et pour Android. Et, sur le fond, les deux plates-formes ne partagent aucun code, si bien que l'on doit refaire deux fois le travail. Nos clients vont donc être heureux et nous devrions même avoir plus de travail ! » a-t-il ajouté. «C'est AIR qui va servir à créer du contenu Flash », a déclaré RJ Owen, Experience Planner chez Effective UI. « Désormais, Flash Player va essentiellement être utilisé pour la vidéo et les jeux 2D/3D sur le web. Et AIR va permettre de faire tourner les applications en mode natif, aussi bien sur les appareils mobiles que sur ordinateur, » a-t-il expliqué.

Support de l'accélération matérielle

Autre nouveauté pour la plateforme Flash, la possibilité d'utiliser l'accélération matérielle pour le rendu des graphismes 2D et 3D via l'API Stage 3D (anciennement Molehill). Comparé au Player Flash 10 et à AIR 2, les performances de rendu de Stage 3D sont jusqu'à 1000 fois plus rapides, ce qui permet d'envisager de nouveaux types de jeux avec une qualité équivalente à celle des consoles et des applications immersives avec un rendu à à 60 images/seconde. « Adobe Flash Player 11 apporte des fonctionnalités uniques, dont Stage 3D, le support 64-bit en natif et le décodage bitmap asynchrone. Cela permet de tirer parti des composants 2D et 3D pour offrir la meilleure expérience de jeu possible, » affirme Anton Volkov, CTO de Alternativa, le créateur du jeu Tanki Online. « Désormais, nous pouvons créer des jeux avec des images beaucoup plus nettes, plus brillantes, et beaucoup plus réalistes, pour une expérience plus riche que celle offerte par les jeux en ligne traditionnels. Cela incitera les joueurs à revenir encore et encore, » a-t-il ajouté.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité