Google a affiné la précision de sa mosaïque terrestre sur Earth et Maps avec Landsat 8. Ci-dessus, la ville de New York, avant et après.

L'Image du jour

Google a affiné la précision de sa mosaïque terrestre sur Earth et Maps avec Landsat 8. Ci-dessus, la ville de New York, avant et après.

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Amaris recherche 150 ingénieurs en France

La société de conseil IT Amaris entend créer entre 500 à 700 emplois dans le monde, dont 150 en France. La majorité des offres concerne des profils de jeunes expérimentés.

Le groupe de conseil en management et technologies Amaris envisage de se renforcer en France et à l'étranger. L'entreprise, qui compte aujourd'hui plus de 950 employés, prévoit de recruter entre 500 et 700 ingénieurs dans le monde d'ici fin 2013, dont 150 en France. Entre 70 à 80% des offres s'adressent à des débutants ou à des jeunes expérimentés.

Dans l'Hexagone, les profils recherchés sont variés. Il s'agit notamment d'administrateurs systèmes et réseaux, de concepteurs/analystes/développeurs (Java, Dotnet, Cobol, LAMP...), de chefs de projet (SAP, web, AMOA, infrastructures...), de consultants techniques, d'ingénieurs test et validation, et d'architectes.

Les candidats devront être issus de grandes écoles  et posséder un niveau minimum de Bac+5. Ils interviendront sur des projets liés à la gestion d'applications pour le secteur bancaire et à la logistique des systèmes de production.

L'an passé, 350 embauches ont été réalisées au sein du groupe,  un chiffre en augmentation de 70% par rapport à 2011.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
10 Avril 1998 n°761
Publicité
Publicité
Publicité