Advertisement
Autopilot engagé, la Tesla S de Joshua Brown a heurté un semi-remorque, avant de valser dans le décor et tuer son conducteur.

L'Image du jour

Autopilot engagé, la Tesla S de Joshua Brown a heurté un semi-remorque, avant de valser dans le décor et tuer son conducteur.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

En mars et juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour le...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
6
Réagissez Imprimer Envoyer

Apple, Samsung et BlackBerry : quelles stratégies pour gagner le marché de l'entreprise ?

Pour accompgner sa conquête des entreprises, Samsung s'est associé à Blackberry et MobileIron.

Pour accompgner sa conquête des entreprises, Samsung s'est associé à Blackberry et MobileIron.

Samsung s'est associé à BlackBerry pour améliorer la sécurité et Apple a étendu son programme DEP pour faciliter le déploiement de ses terminaux.

Aux États-Unis et en Europe, le marché des smartphones est saturé et l'entreprise est devenue un enjeu majeur pour les fabricants de smartphones. Pour continuer à croître, les fabricants courtisent les DSI de façon plus agressive. Samsung Electronics et BlackBerry s'associent pour proposer des produits plus sûrs et plus faciles à gérer, et Apple fait des efforts pour faciliter la configuration et le déploiement massif de ses iPhone. La bataille pour s'imposer sur ce marché est rude, mais les entreprises pourraient en être les grands bénéficiaires. Selon Leif-Olof Wallin, vice-président de la recherche chez Gartner, « le grand avantage, c'est que les coûts de gestion de ces terminaux baissent ».

Samsung essaye de reproduire sa stratégie grand public dans l'entreprise, cependant, pour l'instant, le constructeur coréen a du mal à gagner du terrain. « En associant nos forces avec BlackBerry, plus précisément en intégrant BES (BlackBerry Enterprise Server) 12 avec les smartphones et tablettes Galaxy, nous espérons que cela changera. Nos terminaux seront toujours protégés avec la technologie Knox de Samsung, mais BlackBerry va ajouter ses capacités d'infrastructure et de gestion du réseau », a indiqué Samsung dans un communiqué. Sur le papier, l'accord précise les contributions respectives, Samsung mettant en avant sa capacité à développer des smartphones qui plaisent au public, alors que BlackBerry fait valoir sa réputation dans la sécurité et la gestion mobile. Mais tous deux doivent encore faire la preuve que la solution intégrée est aussi performante que celle des produits existants de BlackBerry. « Ce n'est pas parce que vous prenez quelque chose qui est prouvé et certifié que la nouvelle plate-forme est aussi sûre », a déclaré Leif-Olof Wallin.

Recentrer BlackBerry sur le logiciel

La réussite de ce partenariat est importante pour les deux entreprises. Pour BlackBerry, le partenariat intervient un peu plus d'un an après la prise de fonction de John Chen appelé à la rescousse pour diriger l'entreprise canadienne en difficulté. Un de ses objectifs était de recentrer davantage BlackBerry sur le logiciel en proposant des produits pour Android et iOS, et pour ses propres systèmes d'exploitation. De son côté, Samsung a besoin de faire rentrer de l'argent dans ses caisses pour compenser ses ventes de smartphones peu brillantes. Ainsi, au cours du troisième trimestre, les parts de Samsung sur le marché des smartphones ont chuté de plus de 10 % en glissement sur douze mois. BES12 devrait arriver sur les Galaxy de Samsung au début de l'année prochaine. Dans le cadre de ce partenariat, Samsung proposera BES12 à des clients communs et BlackBerry offrira le support de Knox pour les abonnements Gold à BES12. « Les prix seront annoncés en même temps que les disponibilités », a précisé BlackBerry. Pour les PME-MPI, le sud-coréen poussera toutefois le MDM de MobileIron avec qui il a également passé un accord pour proposer une solution SaaS.

Mais, même si ces partenariats semblent un pas dans la bonne direction, leurs succès sont loin d'être garantis. Pendant ce temps, Apple continue à avancer sur plusieurs fronts sur le marché de l'entreprise. Le partenariat conclu avec IBM est une déclaration d'intention, mais il montre qu'Apple s'intéresse activement aux entreprises. Et, la semaine dernière, l'entreprise de Cupertino a élargi son DEP (Programme d'inscription de périphériques) à 25 pays et régions supplémentaires, et à des revendeurs et des opérateurs autorisés. Dans un premier temps, le programme DEP, qui permet la prise en charge du terminal directement par les serveurs d'Apple, était uniquement disponible aux États-Unis, avant d'être accessible en Australie, au Canada, en France, en Allemagne, au Japon et au Royaume-Uni. Le DEP facilite la configuration initiale des iPhone, iPad et Mac : l'inscription des appareils mobiles est automatique et le service informatique peut les configurer entièrement à distance.

Apple a aujourd'hui un peu d'avance

Selon Apple, « pour simplifier encore plus le processus, certains écrans de l'assistant de configuration peuvent être ignorés, si bien que les employés peuvent commencer à utiliser leurs appareils dès la sortie de la boîte ». Selon le vice-président de la recherche chez Gartner, « l'ajout d'un plus grand nombre de pays est un pas dans la bonne direction, mais le programme DEP doit être encore élargi pour permettre aux entreprises d'acheter des appareils compatibles auprès de fournisseurs autres qu'Apple, ses revendeurs ou les opérateurs autorisés ». Cette concurrence pour tirer plus de dollars des entreprises ne risque pas de s'atténuer de sitôt. Apple se prépare déjà à livrer ses premières applications résultant de son partenariat avec IBM, alors que Samsung et BlackBerry commencent seulement leur collaboration.

COMMENTAIRES de l'ARTICLE6

le 21/11/2014 à 21h26 par Visiteur4913 :

Je ne sais pas ce que tu fais avec ton Passport, mais à moins de le forcer allumer en permanence, il est rudement performant le bougre. D'ailleurs, voilà ce qu'il en disent sur les numériques sur l'autonomie: " Avec une batterie (non amovible) de 3450 mAh dans le ventre, le Passport est l'un des smartphones les mieux pourvus au monde, à date, sur ce point. C'est d'ailleurs, finalement, le minimum que l'on attendait venant d'une firme qui a longtemps trusté le haut du classement des mobiles intelligents les plus autonomes question énergie — avant que les Z10 et Q10 ne viennent saccager la moyenne. En pratique, le terminal signe plus que jamais le retour de BlackBerry aux affaires concernant l'autonomie, d'autant que BB 10.3 et son optimisation sont passés par là.
C'est bien simple, dans un usage intensif (beaucoup de téléchargements, de réseaux sociaux, de jeu, d'échanges avec Blend en 4G...), le pire que nous ayons obtenu est environ 1 journée et demie de fonctionnement. Dans un usage plus basique, avec beaucoup d'appels, des échanges fréquents avec Blend, un peu de jeu et de vidéo, du Web et une luminosité auto, le Passport atteint, au minimum, deux jours complets avant d'expirer. Un must, au niveau des meilleurs smartphones en termes d'autonomie sur usage intensif et plus solide en utilisation classique."

Signaler un abus

le 20/11/2014 à 18h50 par Visiteur4901 :

Visiteur 48... j'ai un passport aussi mais deux jours en utilisation intensive c'est pas bien de mentir....

Signaler un abus

le 20/11/2014 à 09h17 par Visiteur4891 :

Encore un article parti pris...

Je viens d'acheter le blackberry passport... par curiosité.

Ecran 1:1 qui rend enfin internet agréable a utiliser ( et évite cet agaçant retournement de portable pour changer de vue ). Le blend évite la multiplication des dossiers sur différents support. Autonomie de 2 jours en utilisation intensive ( là ou l'iphone à inventé le portable... à fil qu'on doit brancher sur le secteur!). Et que dire de leurs dernier OS 10.3 juste hallucinant de réactivité.


N'en déplaise aux critiques, BB pense ses portables pour l'entreprise et garde l'aspect ludique. Apple pense à faire des portables ludiques et tente de les amener vers l'entreprise.

Arrêtons de passer pour des grands enfants et parlons entre professionnels.

@+

Signaler un abus

le 19/11/2014 à 14h06 par Visiteur4883 :

@Visiteur4881 Merci de leur avoir donné cette claque rien à redire! BOOM!!!

Signaler un abus

le 18/11/2014 à 23h53 par Visiteur4881 :

Pourquoi toujours douter quand il est question de BB??...son partenariat avec Samsung est un grand pas... Mais, même si ces partenariats semblent un pas dans la bonne direction, leurs succès sont loin d'être garantis...et l’alliance APPLE/IBM...pourquoi le succès serait garanti...???

Vous persistez dans les clichés messieurs...et vous avez tellement tout fait, vous les grands connaisseurs, pour mettre BB au tapis que maintenant vous êtes sans mot...

APPLE...n’a qu’une crainte c’est BLACKBERRY...c’est pour cela qu’il alimente experts et critiques pour banaliser les avancés de BB...mais le barrage de critiques s’étiole et la vague BB arrive...regardez ou était BB il y a un an...et vous verrez d’ici 6 mois un retour vers l’inventeur du smartphone... BB.

APPLE...c’est pour s’amuser...BB c’est travailler et s’amuser en toute SÉCURITÉ...

@+

g.

Signaler un abus

le 17/11/2014 à 13h48 par Visiteur4870 :

L'image....un vrai enjeu. maintenant si la gestion centralisée par les serveurs d'apple

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
24 Novembre 1986 n°257
Publicité
Publicité