Un Apple 1 s'est vendu 950 000$ mercredi à New-York par la maison Bonham, ce qui représente près du double des estimations.

L'Image du jour

Un Apple 1 s'est vendu 950 000$ mercredi à New-York par la maison Bonham, ce qui représente près du double des estimations.

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

Dernier Dossier

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

OpenStack est-il la clef de voûte des infrastructures cloud Open Source, comme l'a été Linux, en quelque sorte, pour les systèmes d'exploitation pour ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
4
Réagissez Imprimer Envoyer

Après sa déconfiture, le Bitcoin repasse la barre des 500 $

Bitcoin est une monnaie électronique décentralisée qui n’est pas gérée par un État ou une banque centrale. Crédit D.R.

Bitcoin est une monnaie électronique décentralisée qui n’est pas gérée par un État ou une banque centrale. Crédit D.R.

Après six mois de déconvenues, la monnaie virtuelle et éminemment volatile se stabilise et revient à un montant symbolique.

Bitcoin avait atteint un sommet historique en franchissant la barre des 1 000$. Puis, deux événements majeurs ont entrainé des changements considérables. Mt.Gox, la plus importante plate-forme d'échange de bitcoins basée à Tokyo, a fait faillite suite à un piratage ayant entrainé le vol de bitcoins déposés en février dernier. Les pirates auraient détourné près de 850 000 bitcoins avec pour conséquence l'effondrement brutal de la plate-forme. Au même moment, la Chine enclenchait une série de mesures pour limiter l'usage de la monnaie virtuelle dans le pays.

Levée de fond de 30 millions de dollars pour BitPay

Cette crypto-monnaie qui ne repose sur rien ne décourage pourtant pas les aventuriers de tout poil. Certaines personnalités du monde IT, Jerry Yang co-fondateur de Yahoo par exemple, misent sur le développement la plate-forme. La société BitPay spécialisée dans les solutions de paiement en bitcoins a fait la plus grosse levée de fonds en engrangeant 30 millions de dollars, l'équivalent de 22 millions d'euros.

Avec cette collecte historique pour la devise numérique, BitPay va pouvoir s'occuper du développement de son activité basée sur le paiement électronique. La crédibilité du Bitcoin avait pourtant souffert ces derniers mois et beaucoup pensaient que la monnaie se limiterait toujours au blanchiment d'argent (fraude fiscale, drogue, prostitution, corruption...) et aux paiements de produits et services interdits dans beaucoup de pays (armes, drogues ou encore logiciels cyber-criminels sur Silk Road par exemple).

 

 

COMMENTAIRES de l'ARTICLE4

le 26/05/2014 à 09h33 par Visiteur4149 :

@Visiteur4139 : To the moon est le slogan du Dogecoin :-)

Signaler un abus

le 23/05/2014 à 05h25 par Visiteur4142 :

"Cette crypto-monnaie qui ne repose sur rien"

L'euro ou le dollar non plus. Ces trois monnaies ne reposent QUE sur la confiance.

Signaler un abus

le 22/05/2014 à 20h48 par Visiteur4140 :

Il va falloir trouver des journalistes réellement compétents.
Concernant le blanchiment d'argent, l'étroitesse du marché Bitcoin interdit de facto tout blanchiment de grande envergure.
Le blanchiment d'argent à grande échelle passe toujours via le système financier traditionnel, ie les banques. Votre banque :-)
Ce n'est quand même pas dur d’additionner 2+2 : bitcoin, c'est maximum 21 millions d'unités en circulation dans 100 ans. Même avec un cours à 1000 USD, voir 10 000, le volume monétaire est trop étroit pour frauder à grande échelle.
Second exemple : le Bitcoin n'est selon votre journaliste(?) basé sur rien. Je tousse un peu : la création d'une unité Bitcoin nécessite une puissance de calcul informatique, donc achat de matériel et consommation électrique. Ce n'est pas pour rien que la création du Bitcoin se nomme le 'minage': cette unité est certe virtuelle, mais repose sur l'utilisation de ressources, dans ce cas énergétique.
Troisième avantage : cette monnaie est 'cappé' à 21 millions d'unités, donc clairement déflationniste (comme l'or)et est donc appelé à devenir une unité de stockage de valeur. Contrairement à l'€ et au $, constamment imprimé (et donc dévalué).

Si le salaire est intéressant, virez le type qui a pondu ce torche Q et embauchez moi.
Je le remplace facilement pour le bien de votre lectorat.

Signaler un abus

le 22/05/2014 à 19h55 par Visiteur4139 :

Et la remontée n'est pas prete de s'arreter, on devrait passer la barre des 550 Dollars cette nuit !!

Go to the moon !!

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité