En mettant la main sur Concur pour 8,3 milliards de dollars, Bill McDermot signe l'acquisition la plus chère de toute l'histoire de SAP.

L'Image du jour

En mettant la main sur Concur pour 8,3 milliards de dollars, Bill McDermot signe l'acquisition la plus chère de toute l'histoire de SAP.

Région Champagne-Ardenne : le secteur du numérique aussi en pleine effervescence !

Dernier Dossier

Région Champagne-Ardenne : le secteur du numérique aussi en pleine effervescence !

La Champagne-Ardenne, seulement une région viticole et céréalière ! Et bien non, la région est aussi une source d'inspiration pour le numérique. Troye...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Google chiffre les données par défaut sur Cloud Storage

Le service Cloud Storage de Google s'adresse aux développeurs d'applications.

Le service Cloud Storage de Google s'adresse aux développeurs d'applications.

Le service de stockage de Google utilise l'algorithme AES-128 pour chiffrer les données. Les développeurs peuvent continuer à utiliser leurs propres clés de chiffrement s'ils le souhaitent.

Deux mois et demi après la révélation des programmes de surveillance de l'agence de sécurité américaine (NSA), qui ont notamment touché les services de Google, ce dernier a annoncé que son service de stockage Cloud Storage chiffrait désormais les données par défaut, côté serveur. Celles-ci sont automatiquement déchiffrées lorsqu'un utilisateur autorisé veut y accéder.

Cette fonctionnalité est active pour tous les nouveaux enregistrements effectués sur le service. Quant aux objets déjà stockés, ils seront migrés et chiffrés dans les prochains mois, précise Dave Barth, responsable produit chez Google, dans un billet. Toutes les données et métadonnées d'un objet enregistré sur Cloud Storage sont chiffrées avec une clé unique utilisant l'algorithme AES-128 et chaque clé est elle-même chiffrée avec un jeu de clés maîtres qui tourne régulièrement, explique Dave Barth. 

Ajouté au chiffrement fourni avec Compute Engine

Cela s'ajoute à la fonctionnalité de chiffrement par défaut déjà fournie par Google sur son offre IaaS Compute Engine, précise le responsable produit. « Bien sûr, si vous préférez gérer vos propres clés, vous pouvez toujours chiffrer les données vous-mêmes avant de les écrire sur Cloud Storage », ajoute-t-il à l'attention des développeurs.

Interrogé sur sa position vis-à-vis des requêtes du gouvernement américain, Google a indiqué qu'il ne communiquait ses clés de chiffrement « à aucun gouvernement » et qu'il ne fournissait les données des utilisateurs qu'en accord avec la loi. « Notre département juridique examine chaque demande et nous les repoussons fréquemment lorsqu'elles ne suivent pas la procédure correcte », a assuré par e-mail une porte-parole de la société. « Lorsque nous sommes tenus de nous conformer à ces demandes, nous les transmettons aux autorités. Aucun gouvernement n'a la possibilité de récupérer directement des données depuis nos serveurs ou notre réseau », a-t-elle affirmé.

Article de M.G.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité