Advertisement
Les installations semi-conducteurs d'IBM à East Fishkill vont tomber dans l'escarcelle de GlobalFoundries.

L'Image du jour

Les installations semi-conducteurs d'IBM à East Fishkill vont tomber dans l'escarcelle de GlobalFoundries.

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

Dernier Dossier

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

OpenStack est-il la clef de voûte des infrastructures cloud Open Source, comme l'a été Linux, en quelque sorte, pour les systèmes d'exploitation pour ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Avec Havana, OpenStack cible les clouds hybrides dans les entreprises

 L'architecture d'OpenStack repose sur un grand nombre de composants Open Source

L'architecture d'OpenStack repose sur un grand nombre de composants Open Source

La dernière version du code de la plateforme de cloud computing OpenStack Havana apporte de nombreuses fonctionnalités directement tournées vers le monde de l'entreprise. 

Si le projet OpenStack proposait à ses débuts des fonctionnalités de cloud compute et de stockage en ligne, il a par la suite évolué de manière à favoriser le réseautage virtuel, la gestion des identités et des accès, et depuis cette semaine une meilleure gestion et un meilleur déploiement des clouds. La sortie de Havana comporte en effet deux grandes nouveautés ainsi qu'un certain nombre de mises à jour plutôt intéressantes. L'un des outils phares porte le nom de code Heat. C'est une plateforme d'orchestration qui permet aux utilisateurs de provisionner plus facilement les clouds basés sur OpenStack. En utilisant la brique Heat, les développeurs d'applications peuvent alimenter des templates directement dans le programme, l'application déployant automatiquement les ressources nécessaires. Heat peut aussi lancer des applications, créer des machines virtuelles et automatiser l'ensemble du processus. Il fournit également des compatibilités avec la plateforme d'orchestration d'Amazon Web Service nommé CloudFormation. Une information qui signifie que les templates AWS seront fonctionnels dans des environnements OpenStack .

L'une des autres innovations s'appelle Ceilometer. Ce service collecte des données d'utilisation à travers les clouds OpenStack et s'intègre au service d'authentification et au système de gestion des identités - nom de code Keystone - pour fournir des données précises sur les comportements des utilisateurs. La nature des ressources utilisées et le temps d'utilisation de celles-ci peuvent ainsi être enregistrées et permet aux fournisseurs de services une facturation automatique.

Neutron remplace Quantum et apporte son lot de nouveautés

À l'ordre du jour aussi, la stack de stockage objets Swift dispose dorénavant de configurations de sécurité, notamment le chiffrement de bout en bout de tous les drivers. Il ajoute en outre la possibilité de procéder à une migration de volumes entre différents fournisseurs de stockage utilisant la brique Swift. Cela permet aux utilisateurs de profiter des avantages et des performances des différentes plateformes de stockage en fonction de leurs coûts respectifs. La stack de réseau virtuel Quantum a également été renommée Neutron et supporte dorénavant les implémentations de réseaux virtuels Open vSwitch et NSX de VMware. Il fonctionne également avec les commutateurs supportant OpenFlow et pourra, selon Jonathan Bryce, directeur exécutif de l'OpenStack Foundation, se brancher sur de nombreux périphériques Cisco. Rappelons que Neutron créé des réseaux de manière standardisée, la liaison d'un dispositif de mise en réseau et l'ajout de fonctionnalités aux réseaux pouvant être gérés via une API. Les dernières fonctionnalités incluent d'ailleurs la possibilité de créer facilement des VPN et des firewalls.

OpenStack: de plus en plus tourné vers l'entreprise

Après les opérateurs et les fournisseurs de services cloud, OpenStack s'intéresse aux entreprises en ajoutant des composants spécifiquement développés pour séduire ces derniers. Les outils de gestion de cloud comme Heat et les outils de suivi comme Ceilometer sont des pièces importantes d'une plateforme cloud pour n'importe quel utilisateur, mais, il faut bien le dire, surtout pour les entreprises. Heat est ainsi censé fonctionner non seulement avec les clouds OpenStack mais peut également gérer les ressources d'AWS. « L'hétérogénéité du management reflète une réalité du monde de l'entreprise dans lequel ces dernières intègrent différentes stratégies » précise d'ailleurs Jonathan Bryce. Havana propose au final plus de 400 mises à jour et fait suite aux contributions de 910 personnes de 145 entreprises différentes; une augmentation de 60% par rapport à la dernière version.

 

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité