<span>Le niveau de rémunération des développeurs dépend fortement des langages et technologies maîtrisés, révèle une enquête réalisée par Urban Linker. </span>

L'Image du jour

Le niveau de rémunération des développeurs dépend fortement des langages et technologies maîtrisés, révèle une enquête réalisée par Urban Linker. 

Start-up 2014, les nouveaux maîtres de la Silicon Valley

Dernier Dossier

Start-up 2014, les nouveaux maîtres de la Silicon Valley

En juin dernier, nous étions de retour à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour la quinzième édition ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Byod et sécurité, les régles ne sont pas suivies par tous

La discipline ne semble pas être l'apanage de la soit-disant génération Y, notamment dans le domaine du byod. Crédit D.R.

La discipline ne semble pas être l'apanage de la soit-disant génération Y, notamment dans le domaine du byod. Crédit D.R.

La génération Y fait de la transgression des politiques de sécurité relatives au byod une habitude.

La transgression des politiques de sécurité relatives au bon usage du byod et autres outils personnels (comme les stockages personnels dans le cloud) est devenue une règle pour toute une génération selon une étude commandée par l'éditeur Fortinet. La génération Y l'admet d'ailleurs volontiers. La transgression est d'ailleurs revendiquée de façon croissante : +42% au niveau mondial, +94% en France.

Si des règles assez permissives sont bien vécues (par 45% des répondants au niveau mondial, 34% en France), une interdiction entraînera une transgression de celle-ci par 51% des répondants dans le monde et 70% en France. Pour l'usage de stockage dans le cloud - par exemple Dropbox -, la possibilité de transgression atteint 36% au niveau mondial et 33% en France. Il est vrai que 38% de l'échantillon mondial utilise Dropbox (89% possèdent un compte de ce type) contre 28% en France (82% tous services confondus). 70% des répondants au niveau mondial (58% en France) utilisent ces services pour stocker des données sensibles de l'entreprise, y compris des mots de passe ou des données financières. Les Français sont plus méfiants que la moyenne mondiale vis-à-vis de ces services : 32% font totalement confiance à ces services au niveau mondial contre 27% en France, 6% y sont totalement hostiles au niveau mondial contre 11% en France.

Des attaques pourtant reconnues

Les technologies « wearable » (se portant comme un vêtement, telles que les Google Glass) devraient se diffuser rapidement pour la majorité des répondants. 16% des répondants (11% en France) pensent les adopter dès que possible, 33% (26% en France) quand les prix baisseront.

Les usages professionnels des outils personnels n'est finalement que peu freinés par les incidents de sécurité. 55% des répondants estiment avoir eu leur ordinateur victime d'une attaque (45% en France) mais 19% seulement estiment que leur smartphone a été attaqué (16% en France). 14% au niveau mondial (18% en France) refuseraient d'avouer à leur employeur une compromission de données professionnelles sur un terminal personnel.

A propos de l'étude

L'étude sur la sécurité Internet a été réalisée pour le compte de l'éditeur Fortinet par la société d'études de marché Visual Critical. Elle est basée sur une enquête auprès de 3200 personnes âgées de 21 à 32 ans et disposant d'un niveau d'étude au moins égal à Bac+4 et d'un outil personnel de type tablette, ordinateur portable ou smartphone. Ces personnes résidaient dans l'un des 20 pays suivants : Allemagne, Brésil, Canada, Chili, Chine, Colombie, Corée du Sud, Espagne, Etats-Unis, France, Hong Kong, Inde, Italie, Japon, Mexique, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni, Russie et Taiwan.

Une étude précédente, réalisée en 2012, avait été basée sur une enquête auprès de 3872 salariés de 20 à 29 ans résidant dans une liste plus restreinte de 15 pays.

La comparaison 2012/2013 est effectuée entre les deux études précédentes. Les questions posées étaient les mêmes.

Article de Bertrand Lemaire

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité