Les documents d'Edward Snowden montrent que la NSA et son homologue britannique GCHQ écoutaient aussi les échanges en vol, détaille Le Monde.

L'Image du jour

Les documents d'Edward Snowden montrent que la NSA et son homologue britannique GCHQ écoutaient aussi les échanges en vol, détaille Le Monde.

Les 10 tendances technologiques en 2017

Dernier Dossier

Les 10 tendances technologiques en 2017

Comme chaque année, la rédaction du Monde Informatique a établi une liste des 10 tendances technologiques à venir ou qui vont se poursuivre en 2017....

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

CentraleSupélec crée un double-diplôme d'ingénieur franco-chinois

L'accord passé ce jeusi entre CentraleSupélec et la faculté d’ingénierie SENG de Hong Kong University of Science and Technology (HKUST)) vise à favoriser les échanges d'étudiants franco-chinois. Crédit: D.R.

L'accord passé ce jeusi entre CentraleSupélec et la faculté d’ingénierie SENG de Hong Kong University of Science and Technology (HKUST)) vise à favoriser les échanges d'étudiants franco-chinois. Crédit: D.R.

Opérationnel à partir de la rentrée 2016, le double diplôme de Master en ingénierie mis sur pied par Centrale Supelec et l'Université des Sciences et Technologies de Hong-Kong étendra les opportunités de mobilité des étudiants français et chinois.

CentraleSupélec s'est associée à l'Université des sciences et technologies de Hong Kong (HKUST) pour mettre sur pied un double-diplôme de Master en ingénierie. L'accord entre les deux établissements, signé jeudi dernier, permettra de développer des échanges d’étudiants et de lancer des projets de recherche communs entre les deux établissements. A partir de la rentrée 2016, les élèves ayant validé leurs deux premières années au sein de l’école d’ingénieurs française pourront poursuivre deux ans d'études à la School of Engineering (SENG) basée au sein l’Université chinoise. De leur côté, les étudiants chinois suivant un Master à de l’HKUST passeront un an à CentraleSupélec en deuxième année de Master. A l’issue de ce parcours d’études, les étudiants des deux nationalités obtiendront un diplôme en ingénierie délivré par l’institution partenaire et conférant le grade de Master. Ce grande sera conditionné par l’obtention du diplôme de l’institution d’origine.

Des accords passés avec 90 institutions

Fondée en 1991 La Hong Kong University of Science and Technology (HKUST) accueille aujourd’hui plus de 12 000 étudiants. Classée 34ème mondiale (QS World University Rankings), elle occupe depuis quelques années la première place dans le classement des universités asiatiques (QS Asian University Rankings). La School of Engineering (SENG) représente 40% étudiants de HKUST et offre à ces étudiants le choix entre 40 programmes. L’école a établi des liens de coopération avec plus de 90 institutions au niveau international ce qui lui permet d’accueillir chaque année des étudiants venant de 22 pays différents. Situé sur une colline qui domine la ville, le campus de la HKUST dominer le port Shelter dans la baie Hong-Kong. 

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
25 Janvier 2002 n°923S
Publicité
Publicité