Advertisement
Tesla est impliqué dans un accident mortel d'un véhicule dont la conduite autonome a été activée.

L'Image du jour

Tesla est impliqué dans un accident mortel d'un véhicule dont la conduite autonome a été activée.

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

CES 2016 : IBM affiche ses derniers services pour la santé basés sur Watson

Ginni Rometti, CEO d'IBM, sur scène au CES avec Kevin Plank, CEO d'Under Armour, pour la présentation de leur partenariat autour de Watson.

Ginni Rometti, CEO d'IBM, sur scène au CES avec Kevin Plank, CEO d'Under Armour, pour la présentation de leur partenariat autour de Watson.

Selon big blue, pour le premier fois présent au CES de Las Vegas, sa collaboration autour de Watson avec le fabricant d'appareils médicaux Medtronic bénéficiera aux diabétiques.

IBM n’est pas à proprement parler un fournisseur d'électronique grand public. Néanmoins, hier, sa CEO Ginni Rometti est venue au CES de Las Vegas (6 au 9 janvier) afin de promouvoir la technologie Watson pour les objets connectés et les appareils médicaux. Celle-ci a notamment annoncé deux partenariats autour de Watson, l'un avec le fabricant d’appareils médicaux Medtronic et l'autre avec Under Armour, plus connu dans le domaine du sport, qui vend désormais aussi des objets de fitness connectés. C’est la première fois qu’un CEO d'IBM intervient au CES. Pendant son discours, Ginni Rometti a surtout parlé des services d'intelligence artificielle de Watson, qui, selon elle, sont indispensables pour analyser les flux de données générées par les appareils connectés. « Passer au numérique n’est pas un objectif, c’est un point de départ », a-t-elle déclaré. Ajoutant : « Ce qui va différencier les acteurs, c’est leur capacité à comprendre toutes ces données ».

Big blue et Medtronic utilisent les capacités d’analyses de Watson en back-end pour une application qui pourrait aider quelque 400 millions de diabétiques dans le monde. L’app collecte les données directement à partir des pompes à insuline et des contrôleurs de glucose de Medtronic. L'analyse permet de prédire le moment où la chute du taux de glycémie peut devenir dangereuse pour le diabétique. Omar Ishrack, CEO de Medtronic, a déclaré qu’il était possible de prédire ce type de baisse trois heures avant qu'elle ne survienne, et au patient de prendre les mesures nécessaires. 600 personnes diabétiques ont déjà testé l’application avec succès, et Medtronic prévoit de la sortir l’été prochain. Les deux partenaires n’ont pas précisé le coût de ce service, et l’on ne sait pas combien de personnes auront les moyens de s’abonner à l’offre.

Un autre partenariat avec Under Armour

L’entreprise Under Armour est venue CES pour tenter une percée dans le marché des dispositifs de fitness portables. Elle propose un bracelet et une sangle de poitrine pour surveiller le rythme cardiaque, ainsi qu'une balance qui, selon elle, permet à la personne de contrôler son poids et le pourcentage de la masse adipeuse. « Toutes ces données, recueillies en même temps, sont analysées par Watson qui, en retour, donne des conseils pour aider les gens à perdre du poids et à garder la forme », a déclaré Kevin Plank, fondateur et CEO de Under Armour. L’entreprise espère qu’en incitant les gens à faire plus attention à leur condition physique, il vendra aussi plus d’articles de sport, objectif que le CEO n'a pas essayé de cacher. « Plus les gens sont en forme, plus ils achètent de t-shirts et de chaussures. Il y a donc une logique à cela », a-t-il déclaré.

Ginni Rometti a également été rejoint sur scène par le président de Softbank pour annoncer la commercialisation, par les deux partenaires, de services basés sur les analyses de Watson et le robot Pepper de Softbank. Pepper est déjà utilisé par Nestlé dans une centaine de magasins où il accueille les clients, leur demande le type de café qu'ils aiment et les conseille en fonction de la machine à café qu'ils veulent éventuellement acheter. Mais Pepper est capable de collecter toutes sortes de données, et il peut savoir combien de personnes sont interconnectée, leur sexe, et même deviner leurs émotions. L'idée est de rassembler toutes ces données et de les utiliser pour affiner des stratégies de marketing et de vente. Avec sa voix douce et ses mimiques amusantes, Pepper a conquis la foule du CES. Mais quand Pepper a déclaré avec sa voix d’ordinateur: « Je suis un robot humanoïde conçu par Softbank pour vous assister », ça ne sonnait pas très humain…

 

Ginni Rometti et Kenichi Yoshita de SoftBank en compagnie de Pepper le robot.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
19 Avril 1996 n°674
Publicité
Publicité
Publicité