Pour accélérer le développement de ses voitures connectées, Renault-Nissan annonce un accord avec Microsoft pour exploiter les capacités de traitement d'Azure.

L'Image du jour

Pour accélérer le développement de ses voitures connectées, Renault-Nissan annonce un accord avec Microsoft pour exploiter les capacités de traitement...

Les Fintech bousculent la finance

Dernier Dossier

Les Fintech bousculent la finance

Quelque 4 000 Fintechs existeraient dans le monde, sûrement une faible minorité d'entre elles subsistera dans les trois ans. Une chose est sûre, depui...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Travailler avec les bases de données orientée graphes

Bases de données orientées graphes avec Neo4j de François-Xavier Bois et Amine Lies Benhenni vient de paraître aux Editions Eyrolles.

La fin de l'histoire des bases de données n'est pas pour demain. Si tous les informaticiens actuels ont grandi avec les SGBD-R (bases de données relationnelles), voire les bases dites verticales ou en colonnes, les systèmes actuellement utilisés dans la logique big data sont encore peu maîtrisés par la plupart. L'un de ces systèmes, la base de données orientée graphes (SGBD-OG), utilise une logique bien à lui. L'expliquer en se basant sur le produit le plus connu utilisant cette logique est le but de Bases de données orientées graphes avec Neo4j de François-Xavier Bois et Amine Lies Benhenni qui vient de paraître aux Editions Eyrolles.

Si le SQL est le langage d'interrogation type d'un SGBD-R, un SGBD-OG utilisera le langage Cypher. L'utilisation de ce langage constitue l'essentiel et le coeur de l'ouvrage, dans une approche très pragmatique et pédagogique, illustrée de très nombreux exemples. Toutes les actions et exploitations possibles d'un SGBD-OG sont ainsi explicitées, toujours en s'appuyant sur le produit Neo4J.

Mais l'intérêt de cet ouvrage réside aussi dans sa première partie. Les auteurs y détaillent en effet les concepts fondamentaux des SGBD-OG et expliquent les raisons d'être de ce type de base de données. Ils replacent également les SGBD-OG dans la galaxie des SGBD, précisant les rôles, intérêts, avantages et limites de chaque type de SGBD. Le concept restant très novateur, cette partie est en effet essentielle et permettra au non-spécialiste de correctement appréhender cet outil.

A propos de l'ouvrage

Bases de données orientées graphes avec Neo4j : Manipuler et exploiter vos bases de données orientées graphes, par François-Xavier Bois et Amine Lies Benhenni (Editions Eyrolles, 181 pages, 32 euros)

Pour acquérir l'ouvrage chez l'éditeur

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
30 Septembre 1991 n°470
Publicité
Publicité