Google a affiné la précision de sa mosaïque terrestre sur Earth et Maps avec Landsat 8. Ci-dessus, la ville de New York, avant et après.

L'Image du jour

Google a affiné la précision de sa mosaïque terrestre sur Earth et Maps avec Landsat 8. Ci-dessus, la ville de New York, avant et après.

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Devoteam créé un pôle cloud privé basé sur Openstack

Luc Germain a rejoint Devoteam pour prendre la tête d'Open Solutions, après avoir occupé durant 4 ans le poste de président de la SSII Neoconseil. (Crédit D.R)

Luc Germain a rejoint Devoteam pour prendre la tête d'Open Solutions, après avoir occupé durant 4 ans le poste de président de la SSII Neoconseil. (Crédit D.R)

En créant Open Solutions, la société de services Devoteam se donne les moyens de proposer aux entreprises un éventail d'offres en matière de cloud privé basé sur le framework open source Openstack. Avec cette activité, l'ESN espère générer un chiffre d'affaires de 3 millions d'euros dès la fin 2016.

« Les affaires de cyberespionnage qui ont défrayé la chronique ont rendu les entreprises de plus en plus précautionneuses en matière de cloud. De fait, elles sont toujours plus nombreuses à vouloir se doter d'un cloud privé », estime Luc Germain. L'homme est directeur d'Open Solutions, un pôle que Devoteam vient de créer pour répondre à cette demande croissante. La société de conseil y a transféré une partie de ses consultants spécialisés dans le logiciel libre l'Open Source en leur confiant pour mission de bâtir des cloud privés en s'appuyant sur les logiciels libres les plus utilisés sur ce type de projets.

Ils proposeront une expertise technique sur OpenStack ainsi que des prestations d'accompagnement de la DSI vers un modèle de services (processus et infrastructures), de mise en oeuvre de portails de fédération de services (avec débordement sur les cloud publics via CloudForms et ScalR) et de mise en place des méthodologies DevOps.

La défiance des solutions propriétaires

Selon Luc Germain, les entreprises optent de plus en plus pour le cloud privé car il permet à la DSI de procéder à des déploiements plus rapides de services et de combattre ainsi le shadow IT. « Les directions informatiques ne peuvent pas réagir assez vite aux demandes qui leurs sont faites lorsqu'elles sont tributaires des délais d'un opérateur de cloud public. Dans ces conditions, les directions métiers, qui veulent être servies au plus vite, ont tendance à mettre en oeuvre des solutions sans en référer à la DSI », explique Luc Germain. « En outre, estime-t-il, les entreprises font plus confiance à l'open source qu'aux technologies propriétaires pour bâtir leur cloud car elles peuvent mieux maîtriser des solutions dont le code leur est ouvert. »

Basé au sein du siège de Devoteam à Levallois-Perret (92), Open Solutions compte déjà vingt consultants spécialisés dans le logiciel libre. La plupart d'entre eux ont été recrutés en interne, dans le vivier de 70 collaborateurs de mêmes profils dont dispose le groupe dans son ensemble. « Nos consultants ont la particularité d'être également des commerciaux. Nos clients adhèrent beaucoup plus à un discours technique qu'à un discours purement commercial », explique le dirigeant d'Open Solutions.

6 M€ de CA et 50 consultants d'ici 2017

Le nouveau pôle dispose également de ressources au sein des agences lyonnaise et toulousaine de Devoteam. Progressivement, son champ d'action devrait s'élargir à toute la France puis à l'Europe. Open Solutions espère générer 3 millions d'euros de chiffre d'affaires à la fin de l'année 2016, et doubler ses revenus ainsi que son effectif dès 2017. Dans le cadre de son lancement, Open Solutions a officialisé son partenariat avec Red Hat dont il devient business partner. Devoteam va également apporter son soutien à la Fondation OpenStack en tant que corporate sponsor. Elle lui versera, à ce titre, 25 000 dollars par an.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
20 Juin 1988 n°328
Publicité
Publicité
Publicité