Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

L'Image du jour

Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

En juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour les derniè...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
1
Réagissez Imprimer Envoyer

Facebook ferme sa plateforme de développement Parse

Mark Zuckerberg,  fondateur et CEO de Facebook, lors de la  conférence des développeurs de Parse, en septembre 2013. Crédit: Computerworld.

Mark Zuckerberg, fondateur et CEO de Facebook, lors de la conférence des développeurs de Parse, en septembre 2013. Crédit: Computerworld.

La plateforme de développement d'apps mobiles Parse, rachetée en 2013 par Facebook pour 85 millions de dollars, fermera ses portes le 28 janvier 2017. L'entreprise a évoqué une réallocation des ressources en interne.

Facebook vient d’annoncer l’arrêt de Parse, une plate-forme de développement d'applications mobiles, acquise en 2013 pour 85 millions de dollars. Dans un biilet de blog, Kevin Lacker, co-fondateur de Parse a évoqué un arrêt motivé par une réallocation des ressources humaines. Il a également précisé que les développeurs disposeraient encore d’un an pour faire migrer leurs applications avant la fermeture complète du site qui prendra effet le 28 janvier 2017.

Publication d'un guide de migration

Sur son blog, Parse a indiqué la mise à disposition d’un outil d’export qui permettra aux utilisateurs de faire migrer leurs données à partir de l’application Parse pour n’importe quelle base de données MongoDB. « Au cours de la migration, l’API Parse continuera de fonctionner comme d’habitude en fonction de la nouvelle base de données », a indiqué la start-up  Le serveur Parse sera également mis en open source et permettra l’exécution de la plupart des API Parse depuis un serveur Node.js. Lorsque les données seront rapatriées dans la propre base de données des utilisateurs, le serveur Parse permettra de garder l’application en cours d’exécution sans changements majeurs dans le code côté client. Un guide de migration apportant davantage de détails a également été publié par l’entreprise.

COMMENTAIRES de l'ARTICLE1

le 25/03/2016 à 18h00 par Visiteur8223 :

No Panic, nous avons la solution alternative à Parse, notre mobile backend as a service.

Migrez facilement vers notre plateforme clé-en-main pour gérer efficacement vos apps mobiles (CMS,PUsh, analytics, monitoring, dev tools etc.)

C'est par ici : migrate-from-parse[dot]com

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité