3 Français figurent parmi les 53 scientifiques (quelques-uns ci-dessus) nommés ACM Fellows 2016 par l'Association for Computing Machinery.

L'Image du jour

3 Français figurent parmi les 53 scientifiques (quelques-uns ci-dessus) nommés ACM Fellows 2016 par l'Association for Computing Machinery.

Les 10 tendances technologiques en 2017

Dernier Dossier

Les 10 tendances technologiques en 2017

Comme chaque année, la rédaction du Monde Informatique a établi une liste des 10 tendances technologiques à venir ou qui vont se poursuivre en 2017....

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

FollowAnalytics érige un pont entre le monde des apps et le CRM

Proposé en mode SaaS, la plate-forme de FollowAnalytics assure le suivi des clients grâce aux apps proposées par les marques. (crédit : LMI)

Proposé en mode SaaS, la plate-forme de FollowAnalytics assure le suivi des clients grâce aux apps proposées par les marques. (crédit : LMI)

Accompagnant l'explosion des usages mobiles, FollowAnalytics propose de suivre l'activité des apps pour renouer le lien entre les entreprises et leurs clients.

En direct de San Franciso. Fondée en 2013 à San Francisco par Samir Addamine, FollowAnalytics a reçu le soutien financier de Marc Benioff et du fond d’investissement de Salesforce pour transformer une idée en start-up. Spécialisée dans l’analyse et l'automatisation du marketing mobile, FollowAnalytics a développé une plate-forme SaaS qui vise à répondre à une problématique touchant les commerciaux depuis l’explosion des applications mobiles. A savoir mieux cerner le comportement des clients sur mobile afin d’améliorer l’engagement avec les marques via leur outil CRM. Il s’agit en fait de taguer des apps comme on le fait avec des pages web pour tracer l’activité des utilisateurs.

Les responsables marketing savent aujourd’hui qu'il est essentiel de suivre leurs clients avec des apps mais ils ont souvent du mal à développer une application mobile qui fournit des analyses pertinentes afin de les aider à créer un lien personnalisé avec un engagement significatif et sécurisé avec leurs utilisateurs/clients. Les métiers du marketing ont également besoin d’une plate-forme d'application mobile pour se connecter au CRM de l'entreprise et à d'autres systèmes de commercialisation, pour obtenir une vision documentée de leurs clients et de la façon dont ils interagissent avec la marque sur mobile.

Au bénéfice des marques, des services et de l'ecommerce 

Trois secteurs d’activités sont aujourd’hui suivi par les outils de FollowAnalytics nous a précisé Samir Addamine : le branding comme l’Oréal ou Louis Vuitton qui passe toutefois au ecommerce, les services comme Renault avec MyRenault, Axa ou les banques, et enfin l’ecommerce. Parmi les fonctionnalités proposées par la start-up, citons Marketing Scorecard, un outil gratuit capable de remonter aux services marketing la performance de leurs applications en termes de visibilité, d’audience, et d'autres mesures, notamment un benchmark face à la concurrence. Les autres fonctionnalités clés incluent le profilage de l'utilisateur mobile et une segmentation avancée. Le connecteur Click-and-connect CRM permet d’intégrer FollowAnalytics à des systèmes CRM telles que Salesforce. Il est également possible d'obtenir des analyses sur des données provenant de plusieurs applications mobiles ainsi que des dispositifs IoT. On peut adapter l’usage en fonction des préférences de l’utilisateur. Si ce dernier décide de bloquer certaines autorisations : géolocalisation, téléphone, contacts… «  La grande différence entre web et mobile, c’est qu’Apple domine le marché des smartphones. La philosophie d’Apple est l’utilisateur depuis que ce dernier a abandonné son ciblage publicitaire sur mobile, ce que Google continue de faire avec Android ».

FollowAnalytics est passée de trois à 45 employés et dispose de 40 clients, dont 21 sont des sociétés du Fortune 500, dans le luxe, l'assurance/banque, le voyage, et l’automobile. Les clients comprennent BNPParibas pour HelloBank, Bayer, L'Oréal, Louis Vuitton, Renault pour MyRenault, SAP et Allianz. Alors que FollowAnalytics offre une combinaison inhabituelle entre application mobile et analyse les objets connectés avec une intégration au CRM, l'entreprise ne manque pas de concurrents (à un degré ou un autre), avec des compagnies comme Localytics ou Mixpanel. Pour les tarifs, la solution de FollowAnalytics démarre à 5 000 dollars par mois avec un contrat d’un an pour suivre trois apps et 100 000 client

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
12 Avril 1996 n°673
Publicité
Publicité