Pour accélérer le développement de ses voitures connectées, Renault-Nissan annonce un accord avec Microsoft pour exploiter les capacités de traitement d'Azure.

L'Image du jour

Pour accélérer le développement de ses voitures connectées, Renault-Nissan annonce un accord avec Microsoft pour exploiter les capacités de traitement...

Les Fintech bousculent la finance

Dernier Dossier

Les Fintech bousculent la finance

Quelque 4 000 Fintechs existeraient dans le monde, sûrement une faible minorité d'entre elles subsistera dans les trois ans. Une chose est sûre, depui...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
3
Réagissez Imprimer Envoyer

Freedom 251, un smartphone indien vendu 4 $

Sans aucune prétention technique, le Freedom 251 arrive à un prix record 4$ !

Sans aucune prétention technique, le Freedom 251 arrive à un prix record 4$ !

L'Indien Ringing Bells entend bousculer le marché des mobiles avec son smarphone Freedom 251 proposé au prix de 4$.

Que peut-on acheter aujourd’hui avec la somme de 4$. Pas grand chose en Europe ou aux États-Unis mais en Inde il sera bientôt possible d’acquérir un smartphone moyennant 251 roupies (4$). Baptisé Freedom 251, ce terminal lancé par Ringing Bells n'affiche aucune prétention technologique. Il dispose d'un écran IPS de 4 pouces, d’une caméra arrière de 3,2 mégapixels et d’une autre frontale de 0,3 mégapixels. Animé par Android Lollipop 5.1, il repose sur un processeur ARM quatre cœurs à 1,3 GHz épaulé par 1 Go de RAM et 8 Go de mémoire interne extensible jusqu'à 32 Go avec une carte microSD. Le design rappelle quant à lui celui de l’iPhone 5 et 6.

Le Freedom 251 dispose d'une batterie d’une capacité de 1450 mAh, ce qui est peu pour un dispositif de ce type, et pourra peut être rebuter certains acheteurs. L’effet buzz est toutefois lancé et la société semble avoir réussi son coup à quelques jours de l’ouverture du Mobile World Congress 2016 (du 22 au 25 février à Barcelone).

Une tablette à 35$ vendue à 135 000 exemplaires 

Le lancement du Freedom 251 est en quelque sorte une répétition de l'introduction en 2011 de la tablette Aakash de DataWind proposée au prix de 35$. Le projet est né d'un appel d’offres du gouvernement indien pour équiper les étudiants de l'enseignement supérieur. De faible puissance, le dispositif s’est toutefois vendu à 135 000 unités environ et a pris une part de marché de 13,5% au 2ème trimestre 2015 sur un marché indien des tablettes morose, selon IDC.

Les précommandes du Freedom 251 auraient démarré selon le constructeur avec des livraisons prévues à partir du 30 juin 2016. On peut toutefois s’interroger sur le sérieux de l’affaire. Nous avons été incapable de passer une commande, les serveurs seraient saturés et le prix de livraison en Europe devrait au final largement dépasser les 4 dollars. Par ailleurs, un terminal avec 8 Go de flash vendu 4$, nous ne comprenons pas très bien le modèle économique de Ringing Bells. Le prix de revient du smartphone nous semble plutôt approcher les 20 dollars...

Article de

COMMENTAIRES de l'ARTICLE3

le 19/02/2016 à 18h21 par Visiteur8023 :

Bonjour,

Pour apporter un éclaircissement je cite le site officiel "Unfortunately, we do not deliver products internationally at this point in time.".

Pour ce qui est du modèle économique on peut déjà se poser des questions sur les applications préinstallées.

Signaler un abus

le 19/02/2016 à 18h08 par Visiteur8022 :

Bonjour,

Pour apporter un éclaircissement je cite le site officiel "Unfortunately, we do not deliver products internationally at this point in time.".

Pour ce qui est du modèle économique on peut déjà se poser des questions sur les applications préinstallées.

Signaler un abus

le 19/02/2016 à 13h42 par Visiteur8017 :

Comme toute volaille, le pigeon s'élève avant de se faire abattre et de se faire manger. La question est juste de savoir qui est l'éleveur : le gouvernement officiel ou la firme US ?

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
30 Septembre 1991 n°470
Publicité
Publicité