<strong>Une vidéo mise en ligne par <a href=iCrackUriDevice sur YouTube dévoile les contours de ce qui ressemble bien à l'iPhone 6." />

L'Image du jour

Une vidéo mise en ligne par iCrackUriDevice sur YouTube dévoile les contours de ce qui ressemble bien à l'iPhone 6.

Le cloud tient-il toutes ses promesses ?

Dernier Dossier

Le cloud tient-il toutes ses promesses ?

A l'occasion de sa conférence annuelle Amazon Web Services Summit 2014 à Paris, le géant du cloud avait confirmé que les entreprises françaises, princ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
1
Réagissez Imprimer Envoyer

Intel élabore son cloud privé avec OpenStack

Crédit Photo: D.R

Crédit Photo: D.R

Intel ne fournit pas uniquement des solutions pour le cloud, la société l'utilise aussi pour ses besoins internes. Au cours de ces quatre dernières années, les équipes IT du fondeur ont élaboré un cloud privé basé sur OpenStack, qui s'adresse aux 95 000 employés du fabricant de puces. Ce projet est déjà bien avancé, avec une roadmap bien fournie.

Il y a 3 ans, Intel a lancé le projet de construire un cloud privé pour ses besoins internes. A l'époque, les responsables IT voulaient simplifier la consommation de ressources informatiques par les salariés. « Nous avons voulu simplifier le travail des développeurs d'applications », indique Das Kamhout, ingénieur principal à l'activité Cloud Computing d'Intel IT (la division en charge du SI du fondeur). Sur la définition du cloud, l'ingénieur reprend celle du NIST (National Institute of Standards and Technology) qui comprend 5 éléments : le modèle à la demande et en self-service, un accès au réseau haut débit, le partage de la mutualisation des ressources, agilité et service sur mesure.

Aujourd'hui, le projet est bien avancé. Das Kamhout précise que « la virtualisation est omniprésente avec une estimation de 77% des serveurs virtualisés ». Il ajoute « tous les employés  ont maintenant la possibilité d'accéder aux ressources à la demande grâce à un portail ». Le cloud d'Intel gère tout de la fabrication et la conception des puces jusqu'aux éléments traditionnels de l'IT. Intel a construit son projet en utilisant massivement la technologie OpenStack. Cette dernière comprend des composants de stockage (Swift), de calcul (Nova) et un tableau de bord (Horizon). Das Kamhout souligne que travailler sur la plateforme cloud Open Source a été une expérience intéressante, aussi bien pour les collaborateurs d'Intel que pour la communauté OpenStack. A la question  de savoir si OpenStack est mûr pour que les entreprises puissent l'utiliser, le responsable acquiesce, mais relativise « pour les équipes IT aguerries, c'est sans problème, mais ceux qui ne disposent pas d'expérience dans l'Open Source et le déploiement de cloud auront besoin d'assistance ».

Des projets de IaaS, de PaaS et des conseils


Intel n'a pas terminé le déploiement de son cloud. Les services d'infrastructures ont été longs à mettre en place. Aujourd'hui, Das Kamhout est à la recherche d'un pile pour proposer du SaaS (Software as a Service) et du PaaS (Plateform as a Service). Ces technologies devront permettre à la firme de Santa Clara de fournir des applications essentielles comme le process management, mais aussi de proposer une plateforme pour élaborer des applications personnalisées depuis son cloud.

Interrogé sur les conseils à donner aux sociétés qui veulent se lancer dans le cloud, Das Kamhout rappelle, « il faut toujours s'assurer de rester focaliser sur l'utilisateur. C'est eux qui consomment les services que vous créez ». Un autre conseil vise à rassurer les équipes IT internes en charge du cloud en leur expliquant que le cloud ne va pas tuer leur carrière. « Il y a une crainte parmi eux de voir leur métier devenir superflu avec le déploiement du cloud notamment sur la maintenance des serveurs. Ce n'est pas le cas, même avec l'automatisation de la virtualisation, il y a d'autres défis de maintenance et d'entretien à relever » rassure l'ingénieur principal. Il ajoute que « la feuille de route est importante avec la migration vers le IaaS et le PaaS » et de conclure, « il y a encore beaucoup de travail à faire ».

COMMENTAIRES de l'ARTICLE1

le 02/04/2013 à 19h09 par Visiteur1439 :

Une petite erreur : Keystone est le service d'identification, Horizon est celui du tableau de bord (interface graphique).

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité