Le rover Curiosity en mission sur Mars depuis août 2012 a bénéficié d'une mise à jour lui apportant des capacités en intelligence artificielle.

L'Image du jour

Le rover Curiosity en mission sur Mars depuis août 2012 a bénéficié d'une mise à jour lui apportant des capacités en intelligence artificielle.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

En mars et juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour le...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Intel veut réduire sa dépendance vis-à-vis du PC

« Intel s’orientera de plus en plus vers les cercles vertueux d’opportunités que représentent le datacenter, la mémoire et l’Internet des Objets », a déclaré Brian Krzanich.

« Intel s’orientera de plus en plus vers les cercles vertueux d’opportunités que représentent le datacenter, la mémoire et l’Internet des Objets », a déclaré Brian Krzanich.

La baisse du marché du PC pousse Intel à aller chercher des opportunités de croissance dans les datacenters, la mémoire et l'Internet des Objets (IoT). Pour 2016, son objectif est simple : mettre fin à sa dépendance vis-à-vis du PC.

Pour Intel, le marché du PC n’est plus un eldorado. Les livraisons d’ordinateurs de bureau et de PC portables ne cessent de baisser, et par voie de conséquence, les livraisons de puces d’Intel et ses revenus. Néanmoins, le Client Computing Group (CCG), c’est-à-dire la division de puces pour PC et mobiles, représente toujours la principale activité du fondeur et celle qui génère le plus de revenus. Mais Intel s’intéresse aussi à des marchés de croissance adjacents comme celui des datacenters, de l'Internet des Objets (IoT) et des composants mémoire, et l'entreprise espère qu’à terme ces secteurs lui procureront des revenus supérieurs à ceux de l’activité PC.

Sur l’exercice fiscal 2015, le Data Center Group (DCG), et les divisions IoT et mémoire d’Intel comptaient pour 40 % des revenus de l’entreprise. « Et ce ratio devrait encore s’accentuer en 2016 », a déclaré hier Brian Krzanich, CEO d'Intel, lors de la communication des résultats du quatrième trimestre. Justement, au quatrième trimestre 2015, Intel affiche 14,9 milliards de dollars de revenus, en croissance de 1 % par rapport à l’année dernière, tandis que ses bénéfices ont augmenté de 1 % à 3,6 milliards de dollars. Les recettes du Data Center Group ont atteint 8,8 milliards de dollars, en baisse de 1 %. En revanche, le chiffre d'affaires du DCG a augmenté de 5 % à 4,3 milliards de dollars, tandis que le chiffre d'affaires de sa division IoT a augmenté de 6 % à 625 millions de dollars.

AMD a vendu plus de puces personnalisées qu'Intel 

« Intel va continuer à stimuler l’innovation dans le secteur du PC, mais ce ne sera plus le seul facteur de croissance pour l'entreprise en 2016 », a ajouté le CEO. « Pour l’avenir, Intel s’orientera de plus en plus vers les cercles vertueux d’opportunités que représentent le datacenter, la mémoire et l’Internet des Objets », a déclaré Brian Krzanich. Cette stratégie ressemble à celle adoptée par AMD, quand le fondeur a compris à quoi il pouvait s’attendre et qu’il a commencé à prendre ses distances avec le monde du PC. En 2013, AMD a entamé sa diversification dans de nouveaux domaines : le fondeur a proposé des processeurs spécialisés pour les serveurs, les terminaux embarqués et les consoles de jeux comme la PlayStation 4 et la Xbox One. Finalement, au dernier trimestre fiscal, le chiffre d’affaires des puces personnalisées d’AMD dépassait celui des puces pour PC.

« Intel ne veut pas mettre tous ses œufs dans le même panier, et le fondeur se diversifie », a déclaré Patrick Moorhead, analyste principal chez Moor Insights and Strategy. « Intel va maintenir sa présence sur le marché du PC, mais l’entreprise veut investir dans des secteurs à plus forte croissance », a ajouté l’analyste. Du fait du ralentissement des cycles de mise à niveau et d’une baisse de la demande, le marché du PC est en déclin. Selon IDC, au quatrième trimestre 2015, les ventes mondiales de PC ont atteint 71,9 millions d'unités, en baisse de 10,6 % par rapport à l’an dernier. Selon Intel, en 2015, les livraisons de PC de bureau ont diminué de 9 % et celles de PC portables de 10 % par rapport à 2014. En 2015, les prix des ordinateurs ont augmenté, ce qui a permis de réduire certaines pertes.

L'Optane pour remplacer la flash 

Le Data Center Group - qui vend des puces serveur - représente la deuxième activité importante d'Intel et la plus rentable. En 2016, l’analyste TBR prévoit une croissance des revenus à deux chiffres pour le DCG, tirée par une augmentation des livraisons de puces serveur et de produits HPC. « Au cours du quatrième trimestre 2015, la demande de puces serveur a été forte dans les secteurs des communications et du cloud », a encore déclaré Brian Krzanich. Au cours du premier trimestre 2016, Intel doit livrer des puces serveur basées sur Broadwell. Le fondeur commencera également à livrer au cours du trimestre des prototypes de puces serveur intégrant les circuits FPGA programmables d'Altera à des clients cloud sélectionnés. À noter que l'acquisition d’Altera par Intel pour 16,7 milliards de dollars a été bouclée le 28 décembre dernier.

Cette année, Intel livrera également un nouveau type de mémoire et de stockage pour PC et serveurs appelé Optane. Selon le fondeur, son composant Optane est jusqu’à 10 fois plus dense que la DRAM, et 1000 fois plus rapide et plus durable que la NAND flash. Les tentatives d’Intel sur le marché des smartphones et des tablettes n’ont pas été très payantes. Les puces Atom d'Intel restent très minoritaires dans les smartphones et en 2015, le nombre de tablettes intégrant des puces Atom n’a pas dépassé le million. Surtout, l'entreprise a perdu des milliards de dollars dans l’aventure.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
03 Décembre 1990 n°435
Publicité
Publicité