Alors que Spark 2.0 vient d'arriver, c'est toujours la version 1.6 du framework alternatif pour Hadoop qui est la plus utilisée pour le data mining.

L'Image du jour

Alors que Spark 2.0 vient d'arriver, c'est toujours la version 1.6 du framework alternatif pour Hadoop qui est la plus utilisée pour le data mining.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

En mars et juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour le...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
2
Réagissez Imprimer Envoyer

iZettle lance son terminal de paiement mobile en France

Le montant de la commission oscille entre 2,75 et 1,50% sur chaque transaction avec la solution d'iZettle. (Crédit D.R.)

Le montant de la commission oscille entre 2,75 et 1,50% sur chaque transaction avec la solution d'iZettle. (Crédit D.R.)

Les services d'encaissement mobile, le fameux mPOS (mobile point of sale), se développent en France avec des acteurs locaux ou européens. Le suédois iZettle s'attaque aujourd'hui à l'Hexagone.

Après le terminal Dilizi lancé par BPCE et la solution Lydia, la start-up suédoise iZettle annonce à son tour un service mobile d’encaissement lancé en partenariat avec Mastercard. Présente dans 10 pays déjà, cette solution repose sur un terminal de paiement gratuit pour cartes bancaires à puce connectable à un smartphone ou une tablette. Fondée en 2010 à Stockholm, la jeune pousse qui a déjà levé 45 millions d’euros auprès de Zouk Capital, Hasso Plattner Ventures, American Express, Dawn Capital et Intel Capital pour assurer son développement, se présente comme le Square européen.

Si avec ces solutions, les commerçants peuvent accepter les paiements par cartes bancaires sans abonnement mensuel, une commission est prélevée sur chaque transaction. Elle se monte à 2% HT pour Dilizi (qui facture à 99€ son terminal) et 2,75 à 1,50 % (pour Mastercard, Visa et Dinner Club) selon le montant mensuel des facturations pour iZettle (commissions identiques pour le Royaume-Uni et la France). Ces commissions d’iZettle sont celles proposées avec le lecteur de cartes payant. Pour un chiffre d’affaires de 2760 €, la commission prélevée se monte donc 76€ (2,75%), et pour 20 727 euros, on passe à 311 € (1,50%).

Avec l’arrivé de toutes ces solution, le marché des paiements mobiles va peut être enfin décoller en France pour régler un chauffeur de taxi, un livreur de pizza, les artisans, un commerçant éphémère...

Article de

COMMENTAIRES de l'ARTICLE2

le 18/05/2015 à 14h36 par Visiteur6034 :

Bonjour,

Quelle est la source de cette information?

Cdlt,

Signaler un abus

le 16/05/2015 à 13h17 par Visiteur6026 :

Suite à votre article le moins cher est payintouch c'est au alentour de 1%

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
22 Avril 1985 n°187
Publicité
Publicité