Advertisement
Créé par des chercheurs israéliens, le malware Fansmitter exploite les ondes sonores du ventilateur d'un PC pour transférer des données.

L'Image du jour

Créé par des chercheurs israéliens, le malware Fansmitter exploite les ondes sonores du ventilateur d'un PC pour transférer des données.

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

L'ADEN trace la voie des clouds communautaires locaux

L'ADEN trace la voie des clouds communautaires locaux

L'Association pour le développement de l'économie numérique en France vient de publier des propositions pour la création de clouds communautaires locaux. Ils s'inscriraient dans l'enveloppe dédiée du grand emprunt national.

La commission Infrastructures de l'ADEN a rendu ses propositions pour une stratégie alternative en matière de cloud computing dans le cadre du grand emprunt national. Pour rappel, ce plan prévoit 4,5 milliards d'euros pour le développement de la société numérique, dont quelques centaines de millions d'euros seront consacrés au cloud computing.  L'association recense les différentes orientations de l'informatique dans les nuages ; privé, public, hybride et communautaire. C'est ce dernier point qui a les faveurs de l'ADEN et plus particulièrement des clouds communautaires locaux.

Sur le plan de la définition, le modèle communautaire est constitué d'une infrastructure partagée entre plusieurs organisations supportant une communauté précise et ayant des préoccupations communes (justice, éducation, santé, industrie, culture, etc.). L'adjectif local implique la participation des collectivités territoriales à travers des partenariats Publics-Privés pour construire ce type de cloud. Ils s'appuieront sur des datacenters en France, ainsi que sur des plates-formes de services et d'infrastructures numériques mutualisés à destination des entreprises, des administrations, des établissements publics régionaux et des citoyens. L'étude souligne quelques initiatives déjà existantes, comme ITerritoires regroupant 6 territoires Dunkerque, Lyon, Osartis, la Seine et Marne, l'Yonne et Caen, qui se sont engagés à soutenir et à accompagner des projets de datacenters.

L'objectif, à terme, sera de mailler l'ensemble des clouds communautaires locaux au niveau national, pour bénéficier des avantages de la puissance de calcul combinée et de la mutualisation des applications.

Des raisons politiques et industrielles

La mise en avant de ce modèle répond également à des considérations moins technologiques. Devant la domination du continent nord-américain, le cloud communautaire local conforte la souveraineté nationale tant sur le plan des compétences, que sur la localisation des données transitant sur le réseau. La création de datacenters sur les collectivités territoriales implique également des créations d'emplois directs ou indirects, en facilitant le télétravail par exemple.



Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
30 Septembre 1994 n°603
Publicité
Publicité
Publicité