Spot Mini, le dernier robot à quatre pattes de Boston Dynamics qui range la vaisselle et apporte des canettes (pratique pour suivre l'Euro 2016).

L'Image du jour

Spot Mini, le dernier robot à quatre pattes de Boston Dynamics qui range la vaisselle et apporte des canettes (pratique pour suivre l'Euro 2016).

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

L'anti-virus McAfee prend les fichiers Windows pour des virus

L'anti-virus McAfee prend les fichiers Windows pour des virus

Une erreur de programmation dans une mise à jour de l'anti-virus de McAfee a provoqué l'effacement accidentel de centaines de programmes Windows, en les prenant pour des virus. La mise à jour (référencée DAT 4715), délivrée automatiquement vendredi 10 mars aux abonnés McAfee, tant particuliers que professionnels, visait à protéger les systèmes du virus W95/ CTX. Pendant cinq heures vendredi, les entreprises ont pu la télécharger, et ainsi, soit purement effacer les programmes, soit les placer en zone de quarantaine -selon leur configuration-. Seraient concernés les fichiers exécutables de type, excel.exe, shutdown.exe, uninstall.exe, et toucheraient également le Flash Player, la Google Toolbar, et le système de mise à jour d'Adobe (Update Manager). McAfee a publié une nouvelle mise à jour (DAT 4716), quant à elle, fonctionnelle, cinq heures -quatre heures pour les particuliers- après avoir découvert l'incident. Reste à connaître l'étendue des dégâts. McAfee indique que les utilisateurs n'ayant pas configuré leur anti-virus pour appliquer automatiquement les mises à jour ne risquent rien. Seul 1% de sa base installée de particuliers (6 millions selon lui) aurait alors été affecté. Aucun chiffre n'est disponible concernant les clients professionnels. Pour ces derniers, McAfee tient à disposition un outil de récupération. Seule condition : avoir configuré VirusScan Entreprise en mode quarantaine. L'éditeur indique que l'outil ne fonctionnera pas pour les fichiers définitivement effacés, ou ceux isolés via VirusScan Online, Managed VirusScan ou Linux Shield.



Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
21 Mars 1983 n°94
Publicité
Publicité
Publicité