Robo Brain est un référentiel accessible dans le cloud qui permettra aux robots d'apprendre de nouvelles tâches à partir de vidéos ou d'images.

L'Image du jour

Robo Brain est un référentiel accessible dans le cloud qui permettra aux robots d'apprendre de nouvelles tâches à partir de vidéos ou d'images.

Start-up 2014, les nouveaux maîtres de la Silicon Valley

Dernier Dossier

Start-up 2014, les nouveaux maîtres de la Silicon Valley

En juin dernier, nous étions de retour à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour la quinzième édition ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

L'architecte IT doit s'insérer dans une communauté, pointe Capgemini

Patrice Duboé, vice-président, responsable des architectes au niveau mondial chez Capgemini (crédit photo : D.R.)

Patrice Duboé, vice-président, responsable des architectes au niveau mondial chez Capgemini (crédit photo : D.R.)

S'il restait encore des architectes IT travaillant de façon isolée, l'éclatement des silos les amène à offrir des compétences transverses et à se brancher sur la connaissance alimentée par la communauté. Sur l'Architecture Week organisée par Capgemini, la SSII a passé en revue les évolutions de ce métier. 

C'est à la communauté des architectes IT et consultants métiers que Capgemini s'adresse jusqu'au 15 juin, en France et sur 10 pays, à travers son cycle « Architecture Week ». L'édition parisienne, qui a réuni 120 personnes aujourd'hui (la SSII en attend 600 sur la semaine), avait inscrit à son agenda une vingtaine de thèmes(*) parmi lesquels figuraient notamment la rationalisation du portefeuille applicatif, l'adoption des usages mobiles et la transformation du métier d'architecte. Ce dernier sujet a été abordé en conférence plénière par Patrice Duboé, vice-président, responsable des architectes au niveau mondial chez Capgemini, la SSII française en rassemblant 3 000 sur 19 pays. Des profils qui doivent conjuguer des compétences technologiques et une vision métier, et à qui l'on demande de gérer les risques tout en essayant d'industrialiser.

Après la vague SOA de la fin des années 2000 est arrivée celle des réseaux sociaux. Il faut maintenant pouvoir « valoriser l'architecture d'entreprise au travers d'une communauté ». Ces dernières années, deux grands changement sont apparus, a pointé Patrice Duboé. Premièrement, les entreprises sont passées d'environnements en silos, recourant à des experts de niche, à des systèmes ouverts qui doivent s'adosser aux standards du marché. Elles ont besoin d'architectes ayant une vision transverse puisque les composants du SI sont interconnectés, tant en interne qu'au sein de l'écosystème. Deuxièmement, « l'effet Google » a décloisonné l'information et conduit à faire cohabiter les technologies d'ancienne génération avec les nouvelles. « Cela a généré des impacts sur le côté humain : il y a aujourd'hui tellement d'informations que l'on ne peut plus se baser seulement sur les référentiels ou le Knowledge Management. Jusque-là, on pouvait avoir des architectes solitaires. Il faut désormais s'appuyer sur l'ensemble de la communauté et créer son réseau de connaissance », souligne Patrice Duboé.

Des espaces collaboratifs humanisés

Les environnements de travail ont également changé. Avec l'offshore, notamment, les équipes sont éclatées. « Quand elles sont réparties entre Mumbaï, Paris et New York, il faut trouver un nouveau type d'espaces collaboratifs humanisés ». Le responsable des architectes chez Capgemini donne l'exemple de fenêtres virtuelles qui se matérialisent par un écran fixé au mur, avec une webcam connectée en temps réel sur les collègues travaillant sur un autre continent. « Si l'on veut parler à l'équipe distante, on se rapproche de l'écran ». Un contact visuel est plus direct que le téléphone ou l'e-mail.  Parmi les bénéfices de la communauté figure aussi la possibilité d'industrialiser par les frameworks, en capitalisant sur ce qui a été fait.

En 2012, l'architecte doit rester un expert, mais il doit aussi savoir communiquer et convaincre. « Il y a toujours des négociations et des compromis à faire passer », rappelle Patrice Duboé qui souligne qu'il faut évoluer du rôle de Gate Keeper, garant de la sécurité et de la performance, vers des profils qui peuvent aussi proposer des solutions aux métiers. « Nous avons toujours besoin d'architectes spécialisés », explique-t-il. Il énumére différentes catégories, axées sur des technologies pour s'attaquer aux challenges actuels (le « go to cloud », les big data, la mobilité, les réseaux sociaux...) ou axés sur certains secteurs d'activité (aéronautique, télécoms, santé, énergie, secteur public...). Au passage, le responsable de Capgemini regrette que les esprits « geeks » soient moins reconnus en France qu'ils ne le sont aux Etats-Unis. « Ce n'est pas parce que beaucoup de choses se font en Inde que nous n'en avons pas besoin. Il y a un déficit de ressources, de jeunes diplômés, au sein des architectes ».

Outre cloud, mode SaaS, mobilité et big data, parmi les thèmes les plus mis en avant, Patrice Duboé signale aussi l'importance des technologies de recherche, le « search » (l'éditeur français Exalead, désormais filiale de Dassault Systèmes, animait d'ailleurs un atelier ce matin sur l'Architecture Week). La gestion des processus métiers, ou BPM, revient aussi au premier plan « avec une meilleure maturité au niveau des produits », précise le vice-président.

Les formations d'architectes sont passées de 15 cursus à 3

Quels sont les objectifs qui peuvent être partagés par la communauté globale des architectes ? « Reconnaître des compétences transverses, c'est valorisant », note le responsable de Capgemini en évoquant aussi la définition de rôles d'architectes au niveau de la RH et l'intérêt d'étendre ses certifications : sur l'IAF (Integrated Architecture Framework, développé par la SSII depuis 19 ans) dont la version 5 va sortir, sur l'Open Group Architecture Framework (Togaf) ou ITAC. Pour communiquer entre eux et partager leurs expériences, les 3 000 architectes de la société de services peuvent accéder à des webcasts, un wiki ou un site comme Yammer. « Nous avons également revu l'ensemble des formations de nos architectes en passant de 15 à 3 cursus [Basic, Avancé, Expert], et en combinant des cours en présence dans de vraies classes, des cours à distance et d'autres accessibles à la demande », signale Patrice Duboé.

« Aujourd'hui, nous travaillons sur des projets de plus en plus complexes à intégrer. Nous devons donc innover sur notre façon de délivrer et de fonctionner en mode distribué. Collaborer, partager et réutiliser pour éviter de refaire ce qui n'a pas marché » Avec un mot d'ordre en cours d'adoption par toute la communauté informatique : aTaWaD (anytime, anywhere, any device) !

(*) Parmi les autres thèmes abordés figuraient les big data et le in-memory, l'architecture d'une initiative Opendata, la gestion efficace des informations issues des réseaux sociaux, la virtualisation du poste de travail ou encore, la sécurité des transactions électroniques. Plusieurs clients ont également apporté leur témoignage, dont BNP Paribas sur le Case management et la Maïf sur la rénovation de son SI.
L'Architecture Week se tiendra le 12 juin à Paris, pour l'activité Financial Services, le 13 juin à Lille, le 14 juin à Toulouse et le 15 juin à Lyon. 


Capgemini a revu les formations destinées aux architectes IT

Capgemini a revu l'ensemble des formations destinées aux architectes, passant de 15 à 3 cursus : Basic, Avancé, Expert (crédit : M.G.) - Cliquer ici pour agrandir l'image




Article de Maryse Gros

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité