Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche verse 23 jeux de données dans l'Open Data (ci-dessus, les écoles préparant aux concours).

L'Image du jour

Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche verse 23 jeux de données dans l'Open Data (ci-dessus, les écoles préparant aux concours).

Big data : zoom sur les usages et les applications

Dernier Dossier

Big data : zoom sur les usages et les applications

2014 devrait être une année de transition pour le big data en France. En effet, les projets se multiplient et commencent timidement à se professionnal...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

PARTNER ZONE
Nous vous proposons des espaces d'information et de services dédiés à des acteurs du marché IT. Vous y trouverez de nombreux livres blancs, vidéos, articles...

Partner Desk

Nous vous proposons, dans ces espaces, les dernières nouveautés d'une marque IT.

Webcast

FERMER

OFFRE D'EMPLOI

Découvrez chaque jour des offres d'emploi 100% IT et profitez de toute la puissance de LMI pour promouvoir votre carrière.

Accéder au site 

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

L'e-tourisme génère 12 milliards d'euros de chiffre d'affaires selon la Fevad

Crédit Photo: D.R

Crédit Photo: D.R

Avant l'inauguration du salon du tourisme, Marc Lolivier, délégué général de la Fédération e-commerce et vente à distance (Fevad), explique que les acteurs de ce secteur ne peuvent plus se passer de la toile pour exister.

« L'e-tourisme est la star du commerce en ligne. Aujourd'hui, un internaute sur deux, soit 20 millions de personnes, achète sur la toile des produits touristiques, pour un chiffre d'affaires de 12 milliards d'euros sur les 37 milliards engendrés par l'e-commerce », avance Marc Lolivier, de la Fevad.  « L'e-tourisme profite d'une belle croissance, malgré la conjoncture compliquée de l'an dernier. Cela prouve que le secteur dispose d'importantes capacités d'adaptation », ajoute-t-il.

Aujourd'hui, la moitié des internautes connaissent les sites d'e-tourisme et se tourne vers eux pour se renseigner. « Le site d'e-tourisme est la première source d'information, loin devant l'agence », rappelle-t-il. « Il est donc important pour les agences physiques de se faire une place sur la toile. C'est un vrai challenge pour elles ».

Même les seniors s'y mettent


Selon lui, les touristes utilisent internet pour choisir leur destination, se renseigner sur les hôtels ou les compagnies aériennes. « L'agence de voyage doit, pour survivre en tant qu'entité physique, apporter de la valeur ajoutée, par exemple en termes de services », analyse-t-il.

Réservé il y a encore quelques années aux adeptes du surf sur la toile, le tourisme en ligne est devenu l'apanage des seniors, « les silvers surfeurs » (50 ans et plus). « Il y a eu ces dernières années une percée spectaculaire de la consommation touristique en ligne des seniors », avance le délégué général de la Fevad. « Tous secteurs confondus, les silvers surfeurs représentent 30% des cyber-acheteurs, le taux le plus élevé avec les 35-49 ans ». Et loin devant les 25-34 ans qui ne représentent que 20% des acheteurs sur le web.

« Les seniors plébiscitent le côté pratique de l'achat de voyage en ligne. Ils peuvent à loisir comparer, alors que parcourir les agences classiques prend du temps, affirme-t-il. Et surtout, les problèmes de confiance, décelés ces dernières années, semblent s'être effacés ».

Le web toujours plus compétitif


Pour ce faire, les acheteurs plus âgés se tournent vers des sites connus alors que les plus jeunes, plus aventureux, n'hésitent pas à « chasser le meilleur prix, quitte à se tourner vers des acteurs moins connus », poursuit le spécialiste du commerce en ligne.

Le succès de l'e-tourisme tient aussi aux prix pratiqués sur la toile. En moyenne, l'e-commerce propose des tarifs 20% inférieurs aux prix des circuits de distribution traditionnels. « Pouvoir comparer les prix en temps réel exerce naturellement une pression à la baisse sur les prix », souligne Marc Lolivier. Il tempère toutefois en rappelant que « le prix, c'est bien, mais il faut voir quels services y sont associés ».

Article de Relaxnews

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité