Le Librem 15 de Purism sera le 1e PC portable libre avec une puce Intel récente capable de démarrer sur l'OS de son choix.

L'Image du jour

Le Librem 15 de Purism sera le 1e PC portable libre avec une puce Intel récente capable de démarrer sur l'OS de son choix.

Les 10 tendances technologiques 2015

Dernier Dossier

Les 10 tendances technologiques 2015

Comme chaque année, la rédaction du Monde Informatique dresse les 10 tendances technologiques qui marqueront l'année 2015. Du machine learning à la ré...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

L'imprimante 3D de Formlabs bientôt expédiée

Le kit résine liquide complémentaire pour la Form 1 3D est facturé 149 $ HT.

Le kit résine liquide complémentaire pour la Form 1 3D est facturé 149 $ HT.

Pour améliorer la précision d'impression 3D, l'imprimante de bureau de Formlabs fait appel à un laser pour durcir la résine liquide dans les couches microscopiques.

Hier réservé aux entreprises pour le façonnage de prototypes, le marché de l'impression s'est démocratisé avec des solutions destinées aux bricoleurs créatifs et aux passionnés de technologie.  Avec la Form 1 3D (3 300 $ HT environ), la start-up Formlabs propose une imprimante 3D capable de réaliser des objets beaucoup plus soignés. Cette imprimante utilise en effet un processus sensiblement différent de celui utilisé par d'autres produits sur le marché. La plupart des imprimantes 3D utilisent une technique appelée extrusion : l'imprimante fond une matière plastique et la pose en couches pour créer un objet 3D. Mais la stéréolithographie utilisée par la Form 1 3D utilise un laser pour durcir la résine liquide dans les couches microscopiques, ce qui permet des créations beaucoup plus précises.

Pour financer le développement de son périphérique, la jeune pousse avait initié un appel de fonds sur le site participatif Kickstarter espérant lever 100 000 dollars auprès de bailleurs de fonds. Au final, la start-up a fini par récolter près de 3 millions d'euros.

Les premières expéditions vont commencer

«Tant que les composants continuent d'arriver, l'équipe de Formlabs poursuit aussi vite que possible l'installation de la ligne de production dans son usine américaine», a écrit Luke Winston, le directeur des opérations de Formlabs sur le blog de l'entreprise. Le premier lot d'imprimantes sera rigoureusement testé, a indiqué la jeune pousse, et la plupart des imprimantes promises aux bailleurs de fonds de Kickstarter seront expédiées à la fin du mois d'avril, et les livraisons aux personnes qui pré-commandent aujourd'hui leurs imprimantes démarreront en mai prochain.

Pour 3 300 $ HT, le pack Form 1 3D comprend l'imprimante 3D, les logiciels et le kit de post-traitement kit livré avec un bac de finition pour contenir des composants, la solution de rinçage pour éliminer l'excès de résine, un panier trempage, un grattoir pour enlever le matériau en excès et des pinces. Le kit de résine est quant à lui facturé 149 $ HT. Le marché des imprimantes 3D se partage aujourd'hui entre des modèles bon marché à 1 300 $ HT et des produits haut de gamme à plus de 100 000 euros. Formlabs entend bien percer sur ce segment avec un produit capable de créer des objets de qualité à un prix serré. Signalons pour conclure que Formlabs et même Kickstarter sont les cibles d'un procès pour violation de brevets déposée par 3D Systems, un autre fabricant d'imprimantes 3D. La plainte allègue que Formlabs a porté atteinte à un brevet d'impression stéréolithographique 3D détenu par 3D Systems.

Article de Serge Leblal

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité