Landon Fuller, un ingénieur, a interpellé Apple quant à la curiosité de Yosemite : recherche par mot-clefs, géolocalisation, informations sur le Mac... Tout remonte à Cupertino.

L'Image du jour

Landon Fuller, un ingénieur, a interpellé Apple quant à la curiosité de Yosemite : recherche par mot-clefs, géolocalisation, informations sur le Mac.....

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

Dernier Dossier

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

OpenStack est-il la clef de voûte des infrastructures cloud Open Source, comme l'a été Linux, en quelque sorte, pour les systèmes d'exploitation pour ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

L'Open Source datacenter de Facebook se concrétise

Carte mère AMD pour le projet Open Compute Crédit Photo: AMD

Carte mère AMD pour le projet Open Compute Crédit Photo: AMD

Le projet de Facebook de développer des équipements Open Source pour construire des datacenters efficients se concrétise. Lors du troisième sommet OCP (Open Compute Project), les entreprises participantes ont montré leurs avancées en matière de design et de normalisation.

A l'occasion du troisième summit OCP, qui se déroule à San Antonio, les 2 et 3 mai, Facebook a fourni des détails supplémentaires sur les différents designs de matériel. Il a également annoncé l'intégration de plusieurs partenaires au sein du projet Open Compute, dont Hewlett-Packard, Advanced Micro Devices, Fidelity, Quanta, Tencent, Salesforce.com, VMware, Canonical et Supermicro. Dell et HP ont ainsi contribué au design des serveurs (projet Coyote) et du stockage (projet Zeus) respectant les spécifications Open Rack de l'OCP (Open Compute Project). Cette dernière couvre l'ensemble des composants matériels présents dans le châssis du serveur comme la carte mère ou les systèmes d'alimentation.

Le projet a été dévoilé en avril 2011 et prévoit la mise en place de spécifications matérielles et de design de serveurs apportant le meilleur rapport efficacité et consommation énergétique aux datacenters. Il a adopté les pratiques des logiciels Open Source avec une communauté qui partagent, modifient et met à jour la conception des matériels pour les améliorer.

Des avancées sur la normalisation

L'OCP vise également à élaborer des normes sur lesquelles les entreprises ont un meilleur contrôle par rapport aux standards propriétaires de certains fournisseurs. Cela est important dans le cadre du cloud computing où les serveurs sont ajoutés à la demande. « Nous voyons une convergence parmi les utilisateurs de cette technologie à bénéficier d'une normalisation et nous pensons que c'est dans ce domaine qu'il faut innover », a déclaré Frank Frankovsky, membre fondateur de l'Open Project Compute sur un blog.

Il ajoute que le design de matériels comprend des serveurs de stockage que Facebook qualifie de « débarassé de toute vanité » (connu aussi le nom de code Knox) et des modèles de cartes-mères élaborés par Intel (nom de code Decathlete) et AMD. Ce dernier a présenté une carte, sous le nom de code Roadrunner, de 16 sur 16,5 pouces (soit 40,6 sur 41,9 centimètres), qui s'adresse aux calculs haute performance ou aux environnements cloud. Sur la partie logicielle, VMware va certifier sa plateforme de virtualisation vSphere pour fonctionner sur du matériel répondant aux spécifications Open Rack

Une fertilisation croisée pour les entreprises participantes

« Si cette conception devient un standard de l'industrie pour les datacenters qui font du cloud et du web 2.0, cela pourrait rendre plus facile le déploiement et la gestion des systèmes », a déclaré Charles King, analyste principale chez Pund-IT. Il ajoute « la norme Facebook semble être un effort commun sur les datacenters pour créer un standard de design et déployer ainsi des centaines de milliers de serveurs dans un centre de calcul ». Les entreprises participantes au projet vont tirer bénéfice de la création des normes OCP. Ainsi les designs proposés sur Open Rack par HP et Dell pourront intéresser d'autres sociétés comme Google, mais aussi des constructeurs tiers comme Quanta.

De son côté, avec le design de sa carte-mère, AMD va cibler les services financiers, a indiqué Vlad Rozanovich, vice-président marketing du fondeur pour les Etats-Unis. « Les établissements financiers déploient en général des serveurs pour gérer les transactions ou pour créer des clouds privés. Ces cartes-mères sont faciles à personnaliser », précise le dirigeant. Il ajoute « nous avons enlevé toutes les choses qui n'étaient pas nécessaires » et notamment les composants de gestion de la carte.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité