Pour accélérer le développement de ses voitures connectées, Renault-Nissan annonce un accord avec Microsoft pour exploiter les capacités de traitement d'Azure.

L'Image du jour

Pour accélérer le développement de ses voitures connectées, Renault-Nissan annonce un accord avec Microsoft pour exploiter les capacités de traitement...

Les Fintech bousculent la finance

Dernier Dossier

Les Fintech bousculent la finance

Quelque 4 000 Fintechs existeraient dans le monde, sûrement une faible minorité d'entre elles subsistera dans les trois ans. Une chose est sûre, depui...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

La guerre des tarifs cloud repart entre AWS et Google

AWS baisse ses tarifs, mais Google s’estime moins cher. (Crédit AWS)

AWS baisse ses tarifs, mais Google s’estime moins cher. (Crédit AWS)

AWS a annoncé une réduction de ses tarifs pour plusieurs instances EC2. En réaction, Google a publié une comparaison de prix suggérant que sa plateforme cloud reste la moins chère.

La guerre des tarifs cloud a repris de plus belle en ce début d’année. C’est AWS qui a tiré la première salve, en annonçant une nouvelle baisse de prix, «la 51ème» tient même à préciser le fournisseur de services sur son blog. L’annonce concerne certaines des instances EC2. Notamment les instances C4, M4 et R3 sous Linux, qu’il s’agisse des offres dédiées, réservées ou à la demande. La réduction est à chaque fois de 5% et s’applique aux hébergements cloud de plusieurs régions, dont l’Europe (Irlande et Francfort).

Du côté de la Google Cloud Platform,  principal concurrent d’AWS (avec Azure), la réaction n'a pas tardé mais pas sous la forme d’une réduction de tarifs. Google Cloud Platform a préféré (pour l’heure?) opter pour une comparaison. Sur le blog des services cloud de Google, Miles Ward, Global Head of Solutions, prétend ainsi que la Google Cloud Platform propose des services meilleurs marché. «Dans le cas où vous avez lu les annonces récentes et que vous vous poseriez la question, rassurez-vous: Google continue d’être le leader en rapport prix/performance pour le cloud public», déclare Miles Ward, estimations chiffrées à l‘appui. Ces dernières suggèrent qu’à capacité comparable, les instances de Google resteraient, selon les configurations, de 15% à 41% moins chers que les nouveaux prix d'Amazon.

www.ICTjournal.ch

 

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
16 Septembre 1985 n°202
Publicité
Publicité