Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

L'Image du jour

Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

En juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour les derniè...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

La start-up française Sentryo lève 2 M€

Thierry Rouquet est cofondateur et président de Sentryo. (crédit : D.R.)

Thierry Rouquet est cofondateur et président de Sentryo. (crédit : D.R.)

Le jeune éditeur Sentryo spécialisé dans les solutions de surveillance et de détection des comportements à risque sur les réseaux est parvenu à lever 2 millions d'euros. Réalisé auprès d'ACE Management et de Rhöne-Alpes Création, ce financement permettra d'accélérer le développement commercial de la société notamment en France et Allemagne.

Créé en juin 2014 par d'anciens dirigeants d’Arkoon, Thierry Rouquet et Laurent Hausermann, Sentryo s'est positionné sur un créneau porteur dans le domaine de la cybersécurité à savoir les solutions de surveillance des réseaux M2M et de détection des événements anormaux et des comportements à risque. Pour donner un coup d'accélérateur à son développement, la start-up vient de réussir une levée de fonds de deux millions d'euros, réalisée auprès d'ACE Management et de Rhöne-Alpes Création via ses fonds RAC II et R2V. Le financement lui permettre notamment d'accroître sa présence commerciale en Europe, en particulier en France et en Allemagne où Sentryo est déjà présente au travers de son affiliation à l'accélérateur EIT Digital.

Ayant reçu en 2015 le prix de l'innovation aux assises de la sécurité 2015, Sentryo fait par ailleurs parti d'Hexatrust, un club créé en 2013 - comptant aujourd'hui 26 membres - afin de promouvoir les solutions et technologies des acteurs français de la sécurité auprès des grands donneurs d'ordre et qui pèse aujourd'hui 110 millions d'euros comme nous l'indiquait la semaine dernière au FIC 2016 son président Jean-Noël de Galzain. La start-up travaille également sur la certificat de ses sondes d'intrusion auprès de l'ANSSI - comme Thalès et DenyAll d'ailleurs - pour répondre aux besoins des entreprises françaises classées dans la catégorie des OIV (opérateurs d'importance vitale).

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité