Des chercheurs berlinois ont déverrouillé le Galaxy S5 de Samsung à l'aide du moulage d'une empreinte digitale relevée sur l'écran d'un smartphone.

L'Image du jour

Des chercheurs berlinois ont déverrouillé le Galaxy S5 de Samsung à l'aide du moulage d'une empreinte digitale relevée sur l'écran d'un smartphone.

Big data : zoom sur les usages et les applications

Dernier Dossier

Big data : zoom sur les usages et les applications

2014 devrait être une année de transition pour le big data en France. En effet, les projets se multiplient et commencent timidement à se professionnal...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

PARTNER ZONE
Nous vous proposons des espaces d'information et de services dédiés à des acteurs du marché IT. Vous y trouverez de nombreux livres blancs, vidéos, articles...

Partner Desk

Nous vous proposons, dans ces espaces, les dernières nouveautés d'une marque IT.

Webcast

FERMER

OFFRE D'EMPLOI

Découvrez chaque jour des offres d'emploi 100% IT et profitez de toute la puissance de LMI pour promouvoir votre carrière.

Accéder au site 

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Le marché du cross-canal est encore balbutiant

Crédit D.R.

Crédit D.R.

Alors que le terme de cross-canal dans le e-commerce est sur toutes les lèvres, divers intervenants lors d'une table ronde de l'EBG le 16 octobre sont allés à contre-courant. Ainsi, selon eux, le cross canal n'existe pas, ou très peu, en France aujourd'hui.

Durant une conférence donnée le mardi 16 octobre 2012 sur le thème du e-commerce, les intervenants sont revenus sur les stratégies cross-canal en France. Alors que ce terme est aujourd'hui « à la mode » et que beaucoup l'utilisent à tort et à travers, Thierry Petit, fondateur et Directeur associé de ShowroomPrivé déclare qu'en France, « le cross canal n'existe pas où très peu. » Il ajoute que les seules « vraies expériences ont eu lieu en Angleterre. »

Ainsi, la France est selon lui à « des milliards d'années lumières » de l'émergence du cross-canal, et il n'y aura pas d'évolution tant « qu'il n'y aura pas de véritables cassures de la part des directions générales [des groupes] en créant des écarts de prix ou d'offres sur le marché. » Cyril Besse, Senior Manager chez Logica Business Consulting abonde dans ce sens et explique qu'aujourd'hui, « il n'y a pas de cross canal en France » mais qu'il existe « des synergies entre Internet et les magasins. » 

Il ajoute qu'actuellement en France « on ne pense pas par enseigne mais plutôt par Canal de vente, » avant d'ajouter que « tant que la rentabilité ne sera pas pilotée sur l'intégralité de l'enseigne, le marché du cross-canal ne décollera pas. » C'est d'ailleurs la position prise par les Galeries Lafayette afin de développer une véritable stratégie cross-canal.

Un bon exemple le marché du pneu

L'un des freins à l'émergence du cross canal dans l'univers du textile, outre les prix, est aussi, de l'avis de Thierry Petit, le système de franchises. Selon lui, « les franchisés ont du mal à se monter en cross-canal du fait de la disparité des besoins des différents franchisés. »

Néanmoins, ce système peut avoir un intérêt dans d'autres domaines, comme celui, par exemple, de l'automobile. Ainsi, Bruno Hetier, Directeur Marketing d'AlloPneu, magasin en ligne de vente de pneus, explique avoir « un réseau de garages partenaires » qui proposent de monter les pneus achetés en ligne ainsi que divers services à des prix définis. Il rappelle qu'en seulement une dizaine d'année, le marché du pneu « est passé de 0 à 10/12% de son chiffre d'affaires réalisé sur internet. » Selon lui, cette émergence d'internet, alors que « les petits garages baissaient inexorablement, » a permis d'apporter à ces professionnels « des clients qui n'achètent pas que du pneu mais également des services. » Ainsi, il conclut en expliquant que « cette population qui était en décroissance est aujourd'hui à nouveau en augmentation en nombre. »

Article de Quentin Renard

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité