Advertisement
Spot Mini, le dernier robot à quatre pattes de Boston Dynamics qui range la vaisselle et apporte des canettes (pratique pour suivre l'Euro 2016).

L'Image du jour

Spot Mini, le dernier robot à quatre pattes de Boston Dynamics qui range la vaisselle et apporte des canettes (pratique pour suivre l'Euro 2016).

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Le marché mondial du stockage Pro en hausse de 2,2% en 2015

Evolution des revenus des principaux fabricants de solutions de stockage pour entreprise entre 2014 et 2015. (crédit : D.R.)

Evolution des revenus des principaux fabricants de solutions de stockage pour entreprise entre 2014 et 2015. (crédit : D.R.)

Au dernier trimestre 2015, le marché mondial des solutions de stockage pour entreprises s'est effrité de 2,2% à 10,4 milliards de dollars. Sur l'ensemble de l'année, il a cependant progressé de 2,2% à 37,2 milliards d'euros.

Le marché mondial du stockage en entreprise a connu un coup de mou en fin d'année 2015, selon IDC. Malgré une hausse de 35% des capacités livrées, les revenus du secteur ont enregistré une baisse de 2,2% à 10,4 Md$ lors du quatrième trimestre par rapport à la même période en 2014. Au premier, second et troisième trimestre de l'année passée, les ventes avaient respectivement crû de 6,8%, 2,1% et 2,8%. Au final, la valeur du marché a progressé de 2,2% à 37,16 Md$ durant l'ensemble de l'année passée. Pour le cabinet d'études, le déclin des investissements qui se poursuit sur le segment des baies de stockage externe classiques explique en partie cette fin 2015 décevante.

« Dans le courant de l'année, le gros des investissements des entreprises s'est déplacé vers les solutions de stockage à base de serveurs, les logiciels de virtualisation des ressources de stockage et le stockage dans le cloud. En conséquence, les fabricants de plates-formes traditionnelles sont obligés de repenser leurs portefeuilles de produits pour s'adapter », explique Liz Conner, analyste chez IDC.

Les ventes de baies flash en hausse de 72%

Au quatrième trimestre 2015, les ventes de solutions de stockage à base de serveurs se sont appréciées de 6,1% à 2,2 Md$. Quant aux livraisons de systèmes de stockage externe, elles restent certes les plus importantes contributrices du marché en valeur, mais leur chiffre d'affaires a reculé de 2,3% pour s'établir à 7 Md$. De son côté, le segment des baies flash a généré 955,4 M$ de facturations trimestrielles, soit 71,9% de mieux qu'au quatrième trimestre 2014. Avec une hausse de 28% à 2,9 Md$, le commerce des baies flash hybrides fait lui aussi preuve d'un beau dynamisme.

Tous types de systèmes de stockage confondus, se sont EMC, Hewlett Packard Entreprise (HPE) et Dell qui ont dominé le marché, au quatrième trimestre comme pour l'ensemble de l'année 2015. En 12 mois, les ventes du premier d'entre eux ont reculé de 5,9%, entraînant un recul de 1,6 point de ses parts de marché à 19,2%. HPE, en revanche, a dégagé 12,6% de revenus supplémentaires. Le numéro deux du secteur s'est ainsi adjugé 15,5% du chiffre d'affaires annuel du marché. De son côté, Dell a réalisé des ventes globalement stables et ne perd ainsi que 0,3% de part de marché à 9,7%. Les plus mauvaises performances sont à mettre sur le compte d'IBM et de Netapp dont l'activité a respectivement baissé de 23,2% et 14,3%.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
07 Mars 1983 n°92
Publicité
Publicité
Publicité