Google a présenté Project Wing 1, son prototype de drone capable de livrer des colis.

L'Image du jour

Google a présenté Project Wing 1, son prototype de drone capable de livrer des colis.

Start-up 2014, les nouveaux maîtres de la Silicon Valley

Dernier Dossier

Start-up 2014, les nouveaux maîtres de la Silicon Valley

En juin dernier, nous étions de retour à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour la quinzième édition ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Le NYSE utilisera Twitter et Facebook en cas de panne de messagerie

Crédit: D.R

Crédit: D.R

Suite à a panne de jeudi dernier qui a affecté son service de messagerie, le New York Stock Exchange (NYSE) a décidé de s'appuyer sur les réseaux sociaux, révèle le Wall Street Journal.

Le New York Stock Exchange (NYSE) prévoit d'utiliser Twitter et Facebook pour mettre en relation les acheteurs et vendeurs, suite à un problème technique survenu sur son service de messagerie. La semaine dernière, lors de la clôture du marché, une notification par email devait alerter les investisseurs sur un nombre démesuré d'ordres d'achat non pourvus, a révélé le Wall Street Journal. Toutefois, ce courriel a été retardé de sept minutes.

De tels retards à la clôture auraient pu provoquer une forte montée ou une importante baisse des actions par rapport à leur niveau final de négociation. Cela a conduit la bourse de New-York à envoyer, jeudi dernier, une notification aux opérateurs indiquant que si les alertes emails échouaient de nouveau, elle utiliserait des médias sociaux tels que Twitter ou Facebook comme canaux de communication pour contribuer à corriger les déséquilibres liés à l'achat et à la vente.

Ce tournant reflète la tendance croissante où les échanges électroniques traditionnels sont contraints de se substituer aux nouvelles technologies numériques.

 

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité