<span>Alimenté par les vibrations de l'air, le<span> module d'Omron pourrait atteindre 5 volts.</span></span>

L'Image du jour

Alimenté par les vibrations de l'air, le module d'Omron pourrait atteindre 5 volts.

Le cloud tient-il toutes ses promesses ?

Dernier Dossier

Le cloud tient-il toutes ses promesses ?

A l'occasion de sa conférence annuelle Amazon Web Services Summit 2014 à Paris, le géant du cloud avait confirmé que les entreprises françaises, princ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
2
Réagissez Imprimer Envoyer

Le Québec recherche 550 informaticiens

Crédit: D.R

Crédit: D.R

Les candidats intéressés par une expatriation au Québec pourront rencontrer une vingtaine de firmes situées dans cette région, les 1er et 2 décembre prochains à Paris, lors de l'évènement de recrutement Journée Québec.  

Pour sa 7ème édition, Journée Québec accueillera le 1er et le 2 décembre 2012 à Paris  les informaticiens qui souhaitent vivre une expérience professionnelle dans cette région. Sur 800 postes à pourvoir, 550 postes sont réservés aux spécialistes des technologies de l'information et concernent différents types de  profils :  des administrateurs de bases de données, des analystes programmeurs, des architectes systèmes, des consultants fonctionnel en ERP, des ingénieurs systèmes, des développeurs / intégrateurs et également de chefs de projet web. 

Parmi les recruteurs, figurent la Banque Nationale du Canada, Beyond Technologies (spécialisé dans l'implantation de solutions SAP), CGI (fournisseur de services IT), l'activité  services du constructeur Fujitsu Canada et l'éditeur de contenu et de services Groupe Pages Jaunes.

Inscriptions jusqu'au 23 novembre

A leurs côtés un éditeur de logiciel (Helix Enterprise Collaboration Systems)  deux assureurs (Industrielle Alliance, Standard Life)  plusieurs entreprises de conseil (Cofomo, Facilité informatique, Larochelle Groupe, L-IPSE Services et  Meritek conseil), un coopérative d'épargne et de crédit (Mouvement Desjardins), un développeur de sites web (Nmédia Solutions), une SSII  (Sourcevolution, ainsi que le centre québécois des impôts (Revenu Québec).  

Pour participer à l'évènement, il suffit de s'inscrire sur le site Journée Québec et de créer un profil. La date limite d'inscription a été fixée au 23 novembre 2012. Les candidats ont jusqu'au 25 novembre pour soumettre leur candidature aux offres d'emploi.  Le lieu sera communiqué après consultation des candidatures. L'an dernier, près de 150 embauches ont été conclues dans l'IT.

COMMENTAIRES de l'ARTICLE2

le 24/11/2012 à 10h35 par ranouf (Membre) :

SI c'est vrai ce que vous dites pourquoi cela fait-il plus de 18 mois que j'attends une réponse du gouvernement? Plus d'info ici: http://pvtistes.net/forum/letape-federale/75749-rp-les-oublies-de-buffalo-en-action.html

Signaler un abus

le 22/11/2012 à 19h34 par videovoyage (Membre) :

Il y a des spécialistes au Québec qui recherchent des emplois, le gouvernement n'affiche pas les postes au Québec, car ces postes sont comblé par des firmes de consultants qui chargent 3 fois plus chère. Ces postes de consultant sont temporaires théoriquement, pratiquement certains consultants sont en poste depuis plusieurs années à des coûts énormes. Typiquement, le nom d'un spécialiste est écrit dans la soumission de plusieurs compagnie différentes. Le même spécialiste travail quelques mois pour une firme de consultant, puis une autre firme de consultant quelques mois, mais pour travailler toujours au gouvernement du Québec! Il n'ya pas de poste d'ouvert pour lui au gouvernement du Québec, mais il travail comme consultant depuis des années au gouvernement du Québec à 3 fois plus chère qu'un employé! mais chaque ministère l'engage via une firme de consultant quelques mois, chaque ministère dit que cela coûte moins chère d'engagé cette ressource via une firme de consultant car c'est un budget différent. Les ministères ne trouvent pas de ressource au Québec, parce qu'ils demandent probablement au firme de consultant de trouver un employé mais la firme ne veut pas perdre de contrat donc ils n'en trouve pas, mais ces employés sont tanné de travaillé à contrat pour une multitude de compagnie et gagné un salaire inférieur parfois au employé du gouvernement sans avoir de sécurité d'emploi en plus! Donc le gouvernement cherchent dans un autre pays les ressources qu'ils sont déjà ici et qu'ils utilisent déjà!!! Chercher l'erreur? Probablement que le gouvernement du Québec cherche désespérément d'augmenté le chomage?

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité