Depuis 16 ans, le Palmarès Technology Fast 50 de Deloitte distingue chaque année les entreprises françaises technologiques qui ont connu la plus forte croissance de leur chiffre d’affaires sur les quatre dernières années. Plusieurs dizaines de lauréats ont été distingués au cours d'un tour de France qui a démarré début novembre avec, pour chacune des sept régions représentées, un trio gagnant. En Ile-de-France, c’est ChauffeurPrivé qui décroche le 1er prix avec une croissance de 7 020% sur 4 ans. A l’instar d’Uber, son app permet de commander un VTC en 2 clics depuis son smartphone. Aux 2ème et 3ème places se sont hissées deux start-ups de la publicité en ligne, Adyoulike et Adxperience. Créée il y a 5 ans, Adyoulike se présente comme un pionnier du « native advertising » en Europe. Son laboratoire de 25 ingénieurs et experts développe des algorithmes pour optimiser la publicité en ligne, par exemple en l’insérant dans un flux de lecture. La start-up a également bâti une plateforme sell side où les médias peuvent gérer leur inventaire publicitaire. A la 3ème place, Adxperience propose une solution mobile d’achat d’espaces publicitaires en temps réel (RTB, real-time bidding), conçu pour cibler « le bon utilisateur au bon prix au bon moment ».

En Rhône-Alpes, les 63 entreprises ayant participé au Technology Fast 50 ont affiché un taux de croissance moyen de 77% avec un chiffre d’affaires moyen de 2 M€. Sur le podium, les 1er et 3ème prix sont revenus à des entreprises de biotechnologie, Valneva et Adocia, et le 2ème à SquaData (Digital Squad), qui propose une plateforme de gestion de données clients, Easy DMP, pour le marketing, ainsi que des solutions de reciblage publicitaire en mode SaaS : identification des prospects en ligne, requalification d’e-mails, réactivation d’internautes inactifs sur la plateforme Boostmydata, ou encore monétisation des données. Créée il y a 8 ans par Ludovic Mugnier, la société lyonnaise a lancé son 1er programme de R&D sur les big data avec l’aide d’Oseo et Feder. Elle a réalisé une croissance de 1 085% sur 4 ans.

Crosscall, spécialisé dans les smartphones durcis

Sur la région Méditeranée, le Technology Fast 50 a concerné 57 entreprises qui ont réalisé un taux de croissance moyen de 87% et un chiffre d’affaires moyen de 2,57 M€. C’est un spécialiste des smartphones étanches et autonomes, Crosscall, qui a décroché le 1er prix. Cet Aixois a déjà vendu plus de 700 000 de ses terminaux mobiles, conçus pour les environnements hostiles et dotés d’une autonomie prolongée. Il dispose de 12 000 points de vente, réalise un chiffre d’affaires de 17 M€ et se développe à l’international. Son taux de croissance a atteint 1 987% sur 4 ans. Les 2ème et 3ème prix sont revenus à Interactiv-Group et Inventy. L’un aide les entreprises à maîtriser l’ensemble des canaux d’interactions numériques avec leurs clients et collaborateurs, tandis que l’autre propose des outils d’optimisation et de réduction des coûts aux utilisateurs de solutions SAP.

Dans l’Est, sur les 66 participants affichant un taux de croissance moyen de 157% pour un CA moyen de 1,6 M€ de CA, le 1er prix a été décerné à Digilor, un spécialiste en développement d’applications tactiles multitouch pour les points de vente (affichages dynamiques, vitrines digitales, tables, bornes, etc.). La société basée à Heillecourt (Meurthe et Moselle) a enregistré 1 102% de croissance sur 4 ans. Le 2ème prix revient à l’entreprise marnaise Pacifa Decision. Celle-ci s’est spécialisée dans la modélisation en 3D d’installations sportives (stades) permettant aux clients de choisir leurs sièges en ligne dans des conditions réalistes. Le 3ème prix revient à Aston ITrade Finance, plateforme collaborative B2B permettant aux entreprises d’optimiser leur trésorerie en réduisant les délais de paiement et en couvrant le risque d’impayés.

Un dernier palmarès national le 23 novembre à Paris

A l'ouest de l’Hexagone, le Technology Fast 50 a réuni ses lauréats à Nantes. Les 71 participants de la région Ouest affichent un taux de croissance moyen de 160% pour un chiffre d'affaires moyen de 4,36 M€. Un acteur du biotech, OSE Immunotherapeutics, y décroche le 1er prix, devant Dolmen Technologies, une société d’Ille-et-Vilaine qui s’est donné pour objectif de rendre le marketing client accessible localement en adaptant les techniques du e-commerce au commerce physique. Sa croissance est supérieure à 600% sur 4 ans. A la 3ème place, la classique SSII Symbiose Informatique a elle aussi crû de plus de 600% en 4 ans. Outre les projets IT de gestion d’entreprise, elle a développé une expertise sur les projets liés aux arts graphiques, au secteur médical, à l’éducation et à Internet.

On connaîtra ce soir les lauréats de la région Nord et le palmarès national sera dévoilé à Paris le 23 novembre prochain.