Un Apple 1 s'est vendu 950 000$ mercredi à New-York par la maison Bonham, ce qui représente près du double des estimations.

L'Image du jour

Un Apple 1 s'est vendu 950 000$ mercredi à New-York par la maison Bonham, ce qui représente près du double des estimations.

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

Dernier Dossier

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

OpenStack est-il la clef de voûte des infrastructures cloud Open Source, comme l'a été Linux, en quelque sorte, pour les systèmes d'exploitation pour ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Les 2 premiers mobiles Ubuntu attendus au MWC 2014

Derrière les leaders Android et iOS, Ubuntu cherche à se faire une place au soleil sur le marché des smartphones. Crédit D.R.

Derrière les leaders Android et iOS, Ubuntu cherche à se faire une place au soleil sur le marché des smartphones. Crédit D.R.

Les fabricants chinois BQ et Meizu seront les premiers à proposer des terminaux tournant avec le système d'exploitation mobile de Canonical.

Hier, Mark Shuttleworth, le CEO de Canonical, a annoncé que les premiers smartphones basés sur une version mobile du système d'exploitation Ubuntu Linux sortiront cette année. Deux fabricants de téléphones chinois, BQ et Meizu, produiront donc des téléphones Ubuntu « au cours de l'année 2014 », a-t-il déclaré lors d'une conférence téléphonique. Celui-ci n'a pas donné de détails sur les mobiles, mais il a néanmoins laissé entendre que le téléphone de BQ serait doté de deux emplacements pour carte SIM et que le téléphone de Meizu offrirait un système dual-boot permettant de démarrer soit sous Ubuntu, soit sous Android. Les prototypes de ces deux téléphones seront visibles au Mobile World Congress qui ouvre ses portes la semaine prochaine (24-27 février) à Barcelone. Ubuntu, surtout connu pour son OS desktop et serveur basé sur Linux, a la réputation d'être plus facile à utiliser et à installer que de nombreux autres systèmes d'exploitation Linux. C'est au début de l'année 2013 que Canonical, la société à l'origine d'Ubuntu, a fait part de son projet d'OS mobile. Mi-2013, l'éditeur avait lancé une souscription communautaire participative pour financer un concept de téléphone haut de gamme, l'Ubuntu Edge, basé sur le système d'exploitation mobile. Si, dans les premières heures, la campagne a permis de lever plus d'un million de dollars, elle s'est vite essoufflée, stagnant à un peu moins de 13 millions de dollars, soit très en deçà de l'objectif des 32 millions fixé au départ.

Ubuntu derrière Android et iOS ? 

Mark Shuttleworth estime qu'Ubuntu peut devenir la troisième plate-forme mobile de l'industrie, devant Microsoft Windows Phone et BlackBerry OS, actuellement en troisième et quatrième position derrière Android et iOS d'Apple. Mais à ce jour, les consommateurs semblent trouver leur compte auprès de ces leaders. Selon Gartner, qui comptabilise les livraisons de smartphones, Android et iOS monopolisent 94 % de l'ensemble du marché, les systèmes mobiles de Microsoft et de BlackBerry qui plafonnent à 5 %, et 1 %, font aujourd'hui figure de systèmes d'exploitation marginaux.

Le CEO de Canonical mise sur une forte convergence entre les environnements desktop et mobile pour gagner des parts de marché, de sorte que tout travail effectué sur une plate-forme sera immédiatement disponible sur l'autre via des applications communes. L'éditeur envisage d'ailleurs de livrer ses systèmes d'exploitation desktop et mobiles dans un pack commun. Il veut également augmenter le nombre d'applications disponibles pour la plate-forme mobile Ubuntu.

La réussite se mesurera au nombre d'apps

Le manque d'applications importantes a été l'un des reproches récurrents faits à Microsoft et à BlackBerry. Mark Shuttleworth veut voir « des applications Ubuntu dans le top 50 des apps Android et iOS au moment où les terminaux Ubuntu seront lancés ». C'est ce que disait Steve Ballmer, le CEO de Microsoft, quand la firme de Redmond a lancé sa plate-forme Windows Phone 8. Mais Microsoft a dû attendre plusieurs mois avant de convaincre les développeurs de travailler pour la plateforme. Microsoft a dû même parfois payer pour pousser les développements. Mais Le CEO de Canonical se dit optimiste. « Nous sommes très confiants, et nous pensons que l'accueil sera favorable », a-t-il déclaré.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité