La puce neuromorphique TrueNorth d'IBM, qui affiche des capacités d'apprentissage deep-learning, est plus rapide et plus économe en énergie que les GPU et CPU actuelles.

L'Image du jour

La puce neuromorphique TrueNorth d'IBM, qui affiche des capacités d'apprentissage deep-learning, est plus rapide et plus économe en énergie que les GP...

Les Fintech bousculent la finance

Dernier Dossier

Les Fintech bousculent la finance

Quelque 4 000 Fintechs existeraient dans le monde, sûrement une faible minorité d'entre elles subsistera dans les trois ans. Une chose est sûre, depui...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Les 5 annonces attendues à la Build 2016 de Microsoft

Des bannières annonçant la conférence Build 2016 de  Microsoft au Moscone Center West à San Francisco le 29 Mars dernier.

Des bannières annonçant la conférence Build 2016 de Microsoft au Moscone Center West à San Francisco le 29 Mars dernier.

Plusieurs annonces sont attendues cette semaine à la conférence Build 2016 de Microsoft autour de Windows 10, Hololens et Azure notamment.

La grande conférence développeurs Build 2016 de Microsoft ouvre ses portes aujourd'hui au Moscone Center de San Francisco (30 mars - 1er avril). Les dirigeants de l'entreprise de Redmond se succèderont à la tribune pour animer deux grandes keynotes. 

1 - De nouvelles fonctions dans Windows 10 pour les développeurs et les utilisateurs finaux

L’an dernier, Microsoft avait profité de la conférence Build pour exposer sa stratégie en matière de développement d’applications pour son futur système d'exploitation. Entre temps, l’éditeur a livré Windows 10 et son système a séduit des masses d’utilisateurs partout dans le monde. Aujourd’hui, l’enjeu le plus important pour Windows 10 est lié au succès ou à l'échec de la plate-forme Universal Windows Platform, laquelle permet aux développeurs d'écrire et de déployer une même application sur tous les terminaux PC, tablettes et mobiles tournant sous Windows. Pendant la conférence, Microsoft pourrait aussi montrer que les capacités de l’Universal Windows Platform leur permettront de développer pour Xbox One et HoloLens. Ces derniers éléments, et de nouvelles statistiques sur le nombre de terminaux tournant sous Windows 10, seront utiles à Microsoft pour expliquer aux développeurs pourquoi ils ont intérêt à développer pour l'UWP.

L’éditeur devrait aussi donner plus d’informations sur la stratégie qu’elle compte adopter pour cette deuxième année d'existence de Windows 10. Même si l’on ne sait pas encore très bien ce que l'entreprise de Redmond prévoit de faire, il sera intéressant de savoir par exemple comment elle envisage d’exploiter son assistant virtuel Cortana. La conférence Build 2016 est aussi le moment et l’endroit idéal pour évoquer l'avenir de Windows 10 Mobile, la déclinaison pour smartphone du système d'exploitation Windows 10. Pour le moment, ce système mobile ne suscite pas beaucoup d’écho auprès du grand public, des entreprises ou des développeurs. Microsoft doit donc trouver un bon motif pour les intéresser davantage à ce projet.

2 - Inciter les développeurs à développer des apps pour la plate-forme Office

Dans une certaine mesure, les grandes entreprises vont passer à Microsoft Office. Cette année, les dirigeants de Microsoft devraient sans doute parler des avantages d’Office comme plate-forme de développement. Notamment, sa capacité à rendre d'autres applications bureautiques plus intelligentes. Microsoft Graph est au cœur de cette stratégie : l’outil permet aux développeurs de créer des applications qui peuvent comprendre comment travaillent les utilisateurs dans l’entreprise, par exemple quels types fichiers ils utilisent le plus souvent et avec quels utilisateurs ils collaborent le plus. Il sera également intéressant de voir si Microsoft a réservé quelques annonces pour GigJam, un produit qui utilise justement Graph pour aider les gens à collaborer de manière non structurée.

3 - Quelques annonces sur HoloLens

Il y a peu de chances que Microsoft dévoile un nouveau hardware qui surprenne le public, comme ce fut le cas l’an dernier avec l’annonce de HoloLens. Mais la Build 2016 est l’occasion rêvée de montrer aux développeurs comment ils pourront utiliser les premiers de kits de développement HoloLens qu’ils auront bientôt entre les mains. Si la firme de Redmond est très audacieuse, les développeurs auront peut-être la chance de voir en direct une démonstration du projet de « holoportation » de Microsoft Research. Mais, il faut vraiment que les ingénieurs soient sûrs de pouvoir compter sur une excellente connectivité dans la salle de conférence pour faire communiquer entre eux HoloLens et le rig de caméra et les faire interagir en temps réel avec des hologrammes en 3D.

4 - L’adoption d’Azure

Comme ce fut le cas des précédentes conférences Build, la plate-forme cloud Azure de Microsoft devrait aussi faire l’objet d’un grand nombre d'annonces, ainsi que l’activité serveur sur site. Nous sommes en 2016, et l’on se rapproche un peu plus de la sortie de Windows Server 2016. Pour ce qui est d’Azure, la plateforme cloud de Microsoft doit affronter la très rude concurrence d’Amazon Web Services, d’IBM Softlayer et de Google Cloud Platform, en lutte pour dominer le marché du cloud public. Cela signifie que Microsoft subit une très forte pression pour enrichir sa plateforme de nouvelles fonctionnalités. La conférence des développeurs est aussi l’endroit idéal pour ce genre d’annonces, surtout après la conférence GCP Next 2016 organisée par Google la semaine dernière (23 et 24 mars).

Il faut espérer que, au moment où Microsoft mettra en avant les avantages de son cloud public, il parlera aussi de son logiciel de cloud privé Azure Stack. Ce dernier doit permettre aux entreprises de faire tourner une instance Azure dans un datacenter privé. Les outils de développement peuvent travaillent exactement de la même façon sur une instance Azure Stack et sur la version publique de Azure. Ce qui signifie que les développeurs d’apps pourront créer un code base qui fonctionne sur des serveurs locaux, dans le cloud public, ou dans les deux environnements.

5 - De nouveaux outils de développement

Plus tôt cette année, Microsoft a annoncé le rachat de Xamarin. Cet éditeur a développé des outils qui permettent aux développeurs .NET de construire des applications mobiles multiplateformes. L’acquisition a été conclue il y a quelques semaines seulement, et il serait logique de savoir ce que Microsoft envisage de faire avec les outils de Xamarin. Enfin, la Build 2016 serait également un bon moment pour annoncer de nouvelles fonctionnalités pour l’environnement de développement Visual Studio, puisque la plupart des développeurs présents à la conférence s’appuient sur cet environnement dans leur travail quotidien.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
26 Mars 1999 n°803
Publicité
Publicité