Neogend permet aux gendarmes de vérifier les identités et pré-remplir en mobilité un dépôt de plainte (à droite le Lt-Colonel Olivier Langou).

L'Image du jour

Neogend permet aux gendarmes de vérifier les identités et pré-remplir en mobilité un dépôt de plainte (à droite le Lt-Colonel Olivier Langou).

La refonte du SI face à la transformation numérique

Dernier Dossier

La refonte du SI face à la transformation numérique

La meilleure façon d'illustrer la transformation numérique est d'apporter des témoignages concrets d'entreprises. C'est dans cette optique que la...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Linkurious se combine à Neo4j pour visualiser les graphes

Linkurious fournit une interface intuitive pour explorer les données connectées stockées dans une base de données orientée graphe comme Neo4j.

Linkurious fournit une interface intuitive pour explorer les données connectées stockées dans une base de données orientée graphe comme Neo4j.

Le logiciel de visualisation de Linkurious fournit aux utilisateurs métiers une interface intuitive pour explorer les données de Neo4j, la base Open Source orientée graphes. 

La start-up française Linkurious, qui a développé un outil de visualisation et d'exploration des données en graphe, vient de nouer un partenariat technologique et commercial avec Neo Technology, le fournisseur de la base de données graphe Neo4j, disponible en Open Source. L'utilisation de ce type de base, qui met l'accent sur les liaisons entre les données, est particulièrement connue dans le domaine des réseaux sociaux. Ces structures de bases sont aussi mises à profit par les opérateurs de télécommunications et dans de nombreux autres domaines. « Il y a énormément de cas d'usages », rappelle Cédric Fauvet, responsable du développement de Neo Technology en France. Les 2 000 clients utilisant Neo4j évoluent tout à la fois dans l'énergie, les services financiers (pour la détection de fraude), la gestion des ressources humaines, l'informatique, les jeux, la logistique (pour le routage de colis, par exemple), mais aussi la distribution (pour la recommandation de produits) et le transport (pour le calcul d'itinéraires). Parmi les clients de Neo Technology figurent notamment Cisco, HP, SFR ou Voyages-SNCF.

Il existe déjà de nombreuses solutions de visualisation à utiliser au-dessus de Neo4j, en particulier des outils destinés aux développeurs comme les bibliothèques Sigma.js ou D3.js, souligne Cédric Fauvet. Mais pour les directions métiers, un outil de visualisation de graphes comme celui de Linkurious va permettre aux utilisateurs de naviguer de façon intuitive dans les données. Si la start-up française n'a été créée qu'en 2013, elle bénéficie de la longue expérience acquise par l'un de ses co-fondateurs, Sébastien Heymann, co-créateur du logiciel Open Source Gephi, conçu pour l'exploration visuelle des graphes et réseaux. A partir de l'interface, l'utilisateur peut, en recherchant une donnée (un noeud), consulter en cliquant dessus l'ensemble des données qui lui sont associées. Il peut continuer ainsi son exploration et comprendre de quelle façon les données sont connectées entre elles. Les équipes informatiques pourront par ailleurs ajouter des requêtes particulières, en passant par le langage Cypher de Neo4j, et les rendre accessibles via un bouton sur l'interface utilisateur de Linkurious.

En juillet dernier, la start-up française a fait partie des lauréats du concours i-Lab, financé par le ministère de l'Education et de la Recherche et la BPI. 

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

#LMItoutneuf

lancement dans

Publicité
Publicité
Publicité