Des essais menés dans le Nevada laissent penser que Google évolue vers le LTE sur son projet Loon qui recourt à des ballons de haute altitude.

L'Image du jour

Des essais menés dans le Nevada laissent penser que Google évolue vers le LTE sur son projet Loon qui recourt à des ballons de haute altitude.

Big data : zoom sur les usages et les applications

Dernier Dossier

Big data : zoom sur les usages et les applications

2014 devrait être une année de transition pour le big data en France. En effet, les projets se multiplient et commencent timidement à se professionnal...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

PARTNER ZONE
Nous vous proposons des espaces d'information et de services dédiés à des acteurs du marché IT. Vous y trouverez de nombreux livres blancs, vidéos, articles...

Partner Desk

Nous vous proposons, dans ces espaces, les dernières nouveautés d'une marque IT.

Webcast

FERMER

OFFRE D'EMPLOI

Découvrez chaque jour des offres d'emploi 100% IT et profitez de toute la puissance de LMI pour promouvoir votre carrière.

Accéder au site 

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Linux 3.7 étend largement la compatibilité avec ARM

La dernière version du noyau Linux, livrée en début de semaine, comprend des fonctionnalités très innovantes qui permettent de faire tourner la distribution avec l'architecture processeur ARM.

Linux 3.7 va permettre aux faiseurs de distributions de soutenir de nombreuses plates-formes ARM à partir du noyau de base. Jusque-là, il fallait créer une version sur mesure du noyau pour chaque hardware. C'est donc un apport très important, comme le souligne Kernel Newbies. « Une distribution Linux classique x86 pour PC peut démarrer et tourner sur des centaines de PC différents. Une même distribution peut être installée sur des machines avec des processeurs différents, différentes GPU, différents types de cartes mères et de chipsets, etc. Cette capacité à pouvoir être installée sur plusieurs configurations matérielles semble aller de soi dans le monde PC. Mais cela n'était pas possible dans le monde Linux ARM », fait remarquer le site. Avec cette version 3.7, le support ARM 64 bits a été également entièrement revu. Ce n'est plus une simple extension de l'architecture 32 bits. Autre nouveauté de la version 3.7 de Linux, le système de fichiers btrfs a été amélioré, ce qui devrait se traduire par de meilleures performances pour plusieurs applications courantes, comme Firefox notamment. À côté de cela, le noyau de cette version bénéficie de nombreuses petites corrections et améliorations.

Une 8e release candidate a été nécessaire

Quand il a annoncé la disponibilité de cette mouture 3.7, Linus Torvalds, l'inventeur du Kernel a déclaré que le processus de mise au point avait été relativement long, et que l'évolution suivante prendrait un peu moins de temps. « Quoi qu'il en soit, la sortie a été un peu longue, alors que la période de fusion de la 3.7 semblait assez simple. Il faut dire aussi qu'aucune des versions release candidate précédente n'était aussi conséquente. Mais nous avons terminé. La période de fusion, qui suit la sortie d'une nouvelle version et pendant laquelle il faut tester de nombreux patchs, sera clôturée à Noël, voire même probablement plusieurs jours avant. Après tout, c'est la principale fête commerciale de l'année ! », a-t-il écrit.

La sortie de Linux version 3.7 avait été légèrement retardée, les développeurs ayant estimé qu'il était nécessaire d'ajouter une 8e version release candidate. À l'époque, Linus Torvalds avait précisé qu'il restait des choses à améliorer sur le Kernel Swap Daemon (kswapd).

 

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité