Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

L'Image du jour

Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

En juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour les derniè...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Mattel lance une imprimante 3D sous les 300 dollars

Mattel s'est associé à Autodesk pour lancer une imprimante 3D domestique proposée au prix plancher de 300 euros. (crédit : D.R.)

Mattel s'est associé à Autodesk pour lancer une imprimante 3D domestique proposée au prix plancher de 300 euros. (crédit : D.R.)

Le géant du jouet Mattel a annoncé ThingMaker, une imprimante 3D domestique positionnée sous la barre des 300 dollars. Pour l'occasion, le constructeur s'est rapproché d'Autodesk qui apporte son expertise en matière de modélisation 3D.

Le marché de l'impression 3D attise les convoitises de nombreux acteurs. Après HP qui s'intéresse de près à ce domaine en visant le marché des entreprises, c'est l'inattendu Mattel qui fait aujourd'hui parler de lui avec un modèle destiné au grand public. Sur ce segment, il devra faire face à une concurrence féroce, notamment celle du poids lourd Makerbot, racheté en 2013 pour la bagatelle de 400 millions de dollars par Stratasys. 

Baptisée ThingMaker, l'imprimante 3D de Mattel se destine cependant à un usage bien ciblé qui est celui de la reproduction/fabrication de figurines et de jouets. Disponible courant 2016 aux Etats-Unis, cette imprimante sera proposée à un prix plancher de 299,99 dollars. De nombreux coloris de filaments sont également annoncés. 

Mattel a par ailleurs passé un partenariat avec Autodesk qui s'occupe de la partie logiciel de l'imprimante et en particulier de la conception des modèles d'objets à imprimer en 3D. Une application mobile a ainsi été créée pour l'occasion, ThingMaker Design App, qui permet d'imaginer des modèles depuis un smartphone ou une tablette. A noter que cette app, disponible gratuitement pour iOS et Android, fonctionne avec d'autres imprimantes 3D.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité