Un Apple 1 s'est vendu 950 000$ mercredi à New-York par la maison Bonham, ce qui représente près du double des estimations.

L'Image du jour

Un Apple 1 s'est vendu 950 000$ mercredi à New-York par la maison Bonham, ce qui représente près du double des estimations.

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

Dernier Dossier

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

OpenStack est-il la clef de voûte des infrastructures cloud Open Source, comme l'a été Linux, en quelque sorte, pour les systèmes d'exploitation pour ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Microsoft dresse un panorama français et mondial des attaques

Microsoft dresse un panorama français et mondial des attaques

Microsoft présente, jeudi 13 octobre, les résultats de la 11e édition de son rapport sur les données de sécurité. Cette étude souligne les bons résultats de la France, où le niveau moyen des cyber-attaques dans l'hexagone est plus faible de 57% que la moyenne mondiale. Elle met aussi l'accent sur les principales attaques du moment : le phishing, l'exécution automatique de progammes et l'absence de mise à jour des antivirus par les internautes.

Les attaques les plus répandues en France sont les Adwares (logiciels espions capable de récupérer des données) qui infectent 72,4% des ordinateurs attaqués au deuxième trimestre 2011. Viennent ensuite les logiciels indésirables (27,7%) et les chevaux de Troie (12,1%). Pratiquement toutes ces attaques touchent des vulnérabilités bien connues, pour lesquelles des protections existent. Seules 1% d'entre-elles exploitent une vulnérabilité très récente contre laquelle il n'existe pas encore de parade.

Phishing et absence de mise à jour


D'un point de vue mondial, Microsoft pointe également à travers ce rapport les principales menaces qui guettent les internautes. La première concerne le phishing (qui représente déjà 45% des infections recensées), qui exploite des messages contrefaits dans le but de tromper les internautes. En plus des e-mails, ces attaques sévissent désormais sur les réseaux sociaux.

Un autre danger concerne l'exécution automatique de programmes activée lorsqu'un média est inséré dans l'ordinateur. Microsoft précise d'ailleurs que sur Windows 7, l'exécution automatique est désactivée par défaut.

Enfin, le rapport de Microsoft révèle que 90% des failles exploitées dans le monde bénéficiaient d'une mise à jour de sécurité disponible depuis plus d'un an qui n'avait pas été activée par les utilisateurs. Par ailleurs, de nouveaux logiciels malveillants arrivent à percer les mots de passe trop simples.

Article de Relaxnews

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité