<span>Des fuites récentes offrent un aperçu du menu Démarrer de Windows 9 programmé pour 2015.</span>

L'Image du jour

Des fuites récentes offrent un aperçu du menu Démarrer de Windows 9 programmé pour 2015.

Le cloud tient-il toutes ses promesses ?

Dernier Dossier

Le cloud tient-il toutes ses promesses ?

A l'occasion de sa conférence annuelle Amazon Web Services Summit 2014 à Paris, le géant du cloud avait confirmé que les entreprises françaises, princ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
1
Réagissez Imprimer Envoyer

MWC 2013 : le CEO de Dropbox critique le verrouillage du cloud d'Apple

Drew Houston, le CEO de Dropbox, a mis en garde le public et les entreprises contre les services cloud proposés par les constructeurs de mobiles et les opérateurs, et notamment sur les risques de lock-in.

Selon le CEO de Dropbox, qui s'est exprimé lors du Mobile World Congress 2013 de Barcelone - le salon a fermé ses portes le 28 février dernier - les fabricants de mobiles ou les opérateurs réseaux pensent qu'ils peuvent aussi proposer des services cloud à leurs clients en les liant à leurs offres existantes. « La question n'est pas tellement de savoir si on peut le faire, mais de savoir si ça vaut vraiment la peine. Nous sauvegardons chaque jour plus d'un milliard de fichiers et nous connectons chaque jour un demi-milliard de terminaux. Si l'on compare ça à du trafic aérien, la marge d'erreur est pour nous assez réduite », a déclaré Drew Houston. « Nous parlons bien d'un milliard de fichiers - c'est plus que le nombre de tweets échangés via Twitter. Et les fichiers ne sont pas limités à 140 caractères. Ce sont les photos de mariage de nos clients, leurs déclarations de revenus, leurs documents de travail. Ce sont des informations extrêmement importantes que l'on doit conserver à grande échelle, de façon fiable et sécurisée. Ce n'est pas une petite affaire ! »

Lors de cette intervention, Drew Houston a donné quelques exemples de services cloud propriétaires actuels qui imposent des limites « bizarres » aux utilisateurs. Par exemple, les propriétaires d'iPad d'Apple et de téléphones Android ne peuvent pas partager de la musique et des fichiers entre leurs appareils via iCloud. « On ne verra jamais un ingénieur d'Apple décider de développer une version Android pour iCloud », a-t-il déclaré. Selon lui, « cette attitude égoïste entrave l'évolution ». Le CEO de Dropbox pense que les entreprises impliquées dans ce type de services doivent trouver de meilleures façons de travailler ensemble. « Les utilisateurs ne devraient pas avoir à se soucier de la marque de leur téléphone ou de leur ordinateur. Ils devraient pouvoir bénéficier de tous les services disponibles. Dropbox est là pour dépasser ces limitations et rendre ces services accessibles à tous ».

Apple et Google aussi devront mieux interopérer

Évoquant le partenariat entre Dropbox et Samsung, celui-ci a précisé que celui-ci consistait à préinstaller un client Dropbox sur tous les appareils Samsung à venir pour la sauvegarde instantanée des photos et autres fichiers. « La mise en route a été un peu compliquée parce que Samsung disposait déjà de son propre service Cloud. Le constructeur se demandait aussi comment il allait pouvoir se distinguer de ses concurrents si Dropbox était compatible avec toutes les plates-formes », a relaté Drew Houston. « Mais ils l'ont lancé et les utilisateurs de mobiles Samsung ont validé ce choix. La différence dans l'usage de Dropbox vient de toutes les expériences utilisateurs fondamentales qui caractérisent tel ou tel téléphone. L'usage du service est une expérience vraiment harmonieuse et intégrée ».

Dans sa keynote, Drew Houston a aussi fait écho à certaines déclarations émises par le CEO de Canonical, Mark Shuttleworth, pendant le MWC. Celui-ci avait mis en avant la nécessité d'une plus grande convergence entre les plates-formes mobiles pour permettre une meilleure interopérabilité entre les appareils. « Nous pensons que cela va devenir une réalité pour toutes les plates-formes. Dans le futur, il ne sera plus question de distinguer Windows intégré, Windows RT, Windows desktop et Windows serveur. On parlera juste de Windows », a déclaré Mark Shuttleworth. Selon lui, « Apple et Google vont aussi devoir faire converger leurs plates-formes parce que, du point de vue de la sécurité, il est préférable de pouvoir contrôler et gérer une plate-forme présente sur toute sa gamme de terminaux que d'assister à sa fragmentation ».

COMMENTAIRES de l'ARTICLE1

le 05/03/2013 à 22h31 par ginoiPad (Membre) :

Bravo Drew Huston Dropbox est une merveille de simplicité contrairement à iCloud d'apple qui semble se foutre éperdument des utilisateurs d'une complexité incommensurable S'il m'était possible de me faire rembourser l'achat de mon iPad 5 je le ferais sans hésitation, on nous offre 5GB de stockage gratuitement mais il est tout simplement impossible de uploader sur iCloud Pour faire court iCloud d'apple tout simplement de la foutaise
A Mon humble avis Steve avait le cerveau torturé Pourquoi faire simple quand il est si simple de faire compliqué

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité