Le personnel d'IBM Nice et Paris a voté en assemblée générale une grève d'une semaine, reconductible par tranche de 24 heures

L'Image du jour

Le personnel d'IBM Nice et Paris a voté en assemblée générale une grève d'une semaine, reconductible par tranche de 24 heures

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Dernier Dossier

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers »...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Nerim bouscule le marché de la fibre pour les entreprises

Crédit Photo: D.R

Crédit Photo: D.R

L'opérateur a annoncé des offres fibres optiques pour les entreprises qui détonnent dans un marché réputé fermé et où le sur-mesure est de rigueur. Pour l'instant l'offre n'est disponible que sur Paris, mais Nerim étudie son extension à d'autres villes.

Les offres « ultra haut débit » sont claires et précises, 1900 euros HT par mois pour un débit de 1Gbt/s et 3200 euros HT par mois pour un débit de 10 Gbt/s sur fibre optique pour les entreprises situées à Paris. L'opérateur Nerim a décidé de mettre un petit coup de pied dans la fourmilière du marché du très haut débit pour les entreprises. « En général, ce type de prestation est du sur-mesure à des prix quatre fois supérieur à notre proposition. Habituellement pour 1500 euros HT, vous avez une offre à 100 Mbt/s », indique Cyril de Metz, PDG de Nerim. Il annonce qu'avec ses partenaires fibres, il peut raccorder les entreprises en 2 à 3 mois.

Pour proposer de tel tarif, Cyril de Metz met en avant « un équilibre savant sur l'ensemble de la chaîne de valeur et l'optimisation du coût de la bande passante ». L'opérateur a modernisé son réseau de fibre optique acquis en 2011 qui couvre Paris et certaines villes des Hauts de Seine. Avec ses offres fibres optiques, Nerim vise les grands comptes, mais aussi les grosses PME. Cyril de Metz estime que « ces forfaits sont réplicables dans d'autres villes, mais à condition de s'appuyer sur des partenaires ou des collectivités territoriales ».

L'opérateur n'écarte pas non plus les récents développements du xDSL. Il participe aux expérimentations en Dordogne et en Gironde sur le VDSL 2. « Les premiers retours montrent des limites par rapport à la distance du répartiteur, les gains sont visibles quand l'utilisateur est à moins de 1 à 1,2 km. Dans le cas du sous-répartiteur, on peut atteindre 600 mètres », conclut Cyril de Metz.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité