Robo Brain est un référentiel accessible dans le cloud qui permettra aux robots d'apprendre de nouvelles tâches à partir de vidéos ou d'images.

L'Image du jour

Robo Brain est un référentiel accessible dans le cloud qui permettra aux robots d'apprendre de nouvelles tâches à partir de vidéos ou d'images.

Start-up 2014, les nouveaux maîtres de la Silicon Valley

Dernier Dossier

Start-up 2014, les nouveaux maîtres de la Silicon Valley

En juin dernier, nous étions de retour à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour la quinzième édition ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Nokia dégraisse et cède Symbian à Accenture

Nokia dégraisse et cède Symbian à Accenture

Le fabricant de téléphones mobiles finlandais a indiqué qu'il allait déplacer 3 000 salariés affectés à Symbian vers la société de conseil Accenture. Le constructeur va également supprimer 4 000 postes dans sa R & D  au Danemark, en Finlande et au Royaume-Uni.

Le géant finlandais Nokia a annoncé qu'il allait externaliser ses activités logicielles Symbian à la société de conseil Accenture. 3 000 salariés affectés à Symbian seront transférés dans le cadre de ce processus, Cette annonce témoigne du détachement de Nokia pour sa plate-forme mobile au profit de l'OS Microsoft Windows Phone. Le constructeur va également fermer certains de ses sites de recherche et développement et supprimer 4 000 emplois supplémentaires d'ici la fin de l'année prochaine. Il a annoncé vouloir réduire ses coûts opérationnels d'un milliard d'euros d'ici 2013, en ayant recours à un plan de restructuration interne et à des suppressions de postes. La plupart des coupes auront lieu au Danemark, en Finlande et au Royaume-Uni.


Accenture fournira d'abord à Nokia le développement de logiciels et les services de support autour de la plate-forme mobile Symbian, et plus tard des outils et services autour de Windows Phone.
Les salariés transférés chez Accenture proviendront des filiales de Nokia en Chine, en Finlande, en Inde, au Royaume-Uni et aux États-Unis. Après être fournis à Nokia, les services liés au logiciel Symbian seront recyclés et redéployés ver d'autres activités.

Plus de 160 salariés Symbian déplacés en 2009

Les deux firmes n'ont pas indiqué si Accenture payerait pour reprendre l'activité du finlandais, ni si Nokia indemniserait Accenture pour l'avoir reprise...

Ce n'est pas la première fois qu' Accenture prend le  relais du finlandais en nouant et dénouant ses relations  avec Symbian. Après des années en tant qu'actionnaire minoritaire de Symbian, la société britannique ayant développé le système d'exploitation, Nokia avait finalement racheté la société en 2008, en annonçant  immédiatement son intention de développer la  plate-forme en Open Source. Comme Symbian était tombé en disgrâce auprès des autres fabricants de téléphone et qu'en même temps,  Nokia n'avait guère besoin de cette business unit qui leur fournissait un support technique, le finlandais avait cédé ses 165 employés à Accenture en octobre 2009. Sony Ericsson a finalement abandonné le système d'exploitation pour sa gamme de produits en octobre dernier.

Nokia et Accenture devraient parvenir à un accord définitif sur le dernier transfert au cours du troisième trimestre 2011, et achever de déplacer les 3 000 salariés d'ici la fin de l'année. Accenture emploie actuellement 215 000 personnes. De son côté, Nokia comptait un effectif de 132 427 collaborateurs à la fin de 2010, selon son dernier rapport annuel.

Illustration : le siège de Nokia à Espoo. Crédit photo: D.R

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité