Avec son processeur S7, Oracle assure baisser le coût de ses systèmes Sparc accessibles sous forme de service de compute dans son cloud.

L'Image du jour

Avec son processeur S7, Oracle assure baisser le coût de ses systèmes Sparc accessibles sous forme de service de compute dans son cloud.

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

NTT pourrait souffler à Atos le rachat de l'activité services de Dell

Le CEO de Dell, Michael Dell, jouerait-il avec le feu pour faire grimper les enchères concernant la vente de sa division services ?

Le CEO de Dell, Michael Dell, jouerait-il avec le feu pour faire grimper les enchères concernant la vente de sa division services ?

En recherche de liquidités pour boucler le monstrueux rachat d'EMC de 67 milliards de dollars, Dell cherche à se délester de certaines activités non stratégiques. Alors qu'Atos paraissait bien placé en janvier dernier pour remporter l'activité services de Dell constituée des actifs de Perot Systems, le japonais NTT pourrait finalement lui souffler la mise.

Souffler n'est pas jouer. Alors qu'Atos semblait bien placé pour racheter l'activité services de Dell début janvier pour plus de 4 milliards de dollars, l'ESN française pourrait en fait bien déchanter. En concurrence depuis décembre avec TCS, Cognizant et NTT sur ce brûlant dossier, c'est finalement ce dernier qui pourrait bien l'emporter au nez et à la barbe du PDG d'Atos, Thierry Breton. 

D'après Re-Code, Dell serait ainsi sur le point de vendre son activité services, composée des actifs issus du rachat de Perot Systems en 2009, pour 3,5 milliards de dollars. Un montant qui apparaît d'ailleurs en-deça des 4,3 milliards que semblait être disposée à mettre sur la table la société de services française. S'agit-il d'un coup de bluf de Dell pour tenter de faire monter encore les enchères ? Peut être bien, d'autant que ce dernier a grand besoin d'argent frais pour l'aider à boucler le rachat d'EMC pour un montant astronomique de 67 milliards de dollars. Parmi les autres actifs en cours de cession appartenant au constructeur texan, figurent aussi sur la liste Quest et SonicWall. La semaine dernière, la Commission européenne a donné son feu vert au rachat d'EMC par Dell.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
25 Avril 1988 n°321
Publicité
Publicité
Publicité