<span>L'app Team Tasks & Conversations 3.0 d'Asana permet à des collaborateurs mobiles de travailler ensemble sans avoir à recourir à une messagerie mail. </span>

L'Image du jour

L'app Team Tasks & Conversations 3.0 d'Asana permet à des collaborateurs mobiles de travailler ensemble sans avoir à recourir à une messagerie mai...

Le cloud tient-il toutes ses promesses ?

Dernier Dossier

Le cloud tient-il toutes ses promesses ?

A l'occasion de sa conférence annuelle Amazon Web Services Summit 2014 à Paris, le géant du cloud avait confirmé que les entreprises françaises, princ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

OpenText tente de récupérer les clients d'Autonomy

Avec son logiciel InfoFusion, OpenText cherche à fédérer les contenus d'entreprise dans son référentiel. Une solution qui pourra servir à faire migrer des offres concurrentes. (crédit : OpenText)

Avec son logiciel InfoFusion, OpenText cherche à fédérer les contenus d'entreprise dans son référentiel. Une solution qui pourra servir à faire migrer des offres concurrentes. (crédit : OpenText)

Profitant du trouble jeté sur le rachat d'Autonomy par HP, l'éditeur canadien OpenText, spécialisé dans la gestion de contenus et les outils de recherche, propose aux clients inquiets de passer gratuitement sur ses logiciels en payant le même montant de maintenance. Coûts de migration exclus.

Les remous provoqués autour d'Autonomy, surévalué lors de son rachat selon HP, suscitent des initiatives chez l'un de ses concurrents directs. L'éditeur canadien OpenText vient tout simplement de proposer un échange standard de logiciels aux utilisateurs de ces solutions axées sur la recherche et le traitement de la chaîne documentaire. « L'idée, c'est de leur proposer un échange pur et simple de la ligne de produits Autonomy qu'ils utilisent par leur strict équivalent chez OpenText », a confirmé hier Joseph Simon, le directeur commercial d'OpenText France. La condition préalable à cette proposition est d'opérer la permutation à isopérimètre, souligne-t-il. « Pour le même nombre d'utilisateurs, sur un volume équivalent de documents traités ». L'éditeur ne fait pas payer ses licences mais demande aux clients de lui régler sur la maintenance un montant équivalent à ce qu'ils payaient jusque-là.

Il y a cinq modules d'OpenText face à sept modules d'Autonomy. « Nous proposons un mapping des modules, chacun des nôtres ayant des fonctions équivalentes », précise le directeur commercial en expliquant : « L'idée, c'est de reprendre la même dynamique de contrat de maintenance sans rien changer à l'équilibre économique chez le client ». Evidemment, le coût de la migration d'une offre vers l'autre n'est pas compris dans cette proposition et, comme pour tout projet, il est évidemment significatif.

InfoFusion, une solution pour fédérer l'information

Une démarche opportuniste qui colle au demeurant avec la stratégie EIM (enterprise information management) d'OpenText. Ce dernier a en effet l'ambition de gérer dans un référentiel unifié les données non structurées des entreprises. Il y a quelques jours, l'éditeur canadien avait justement annoncé InfoFusion, un logiciel destiné à fédérer des informations provenant de différentes sources. C'est en s'appuyant sur cette solution qu'il compte faciliter la migration vers ses logiciels. Livrée en décembre, celle-ci combine des fonctions de recherche et d'analyse pour évaluer les contenus d'entreprise, et des fonctions d'intégration de données et de migration de contenus. Elle fournit aussi les outils pour déplacer et modifier les autorisations sur les contenus, en fonction des règles de gouvernance. Les connecteurs d'InfoFusion viennent de l'offre Genio et incluent l'accès aux référentiels Filenet d'IBM, Documentum d'EMC ou SharePoint de Microsoft. La proposition faite avec Autonomy devrait donc être déclinée sur d'autres terrains, prévoit OpenText. 

Article de M.G.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité