MasterCard teste une carte de paiement sans contact NFC équipée d'un lecteur d'empreintes digitales pour autoriser des paiements de grande valeur.

L'Image du jour

MasterCard teste une carte de paiement sans contact NFC équipée d'un lecteur d'empreintes digitales pour autoriser des paiements de grande valeur.

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

Dernier Dossier

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

OpenStack est-il la clef de voûte des infrastructures cloud Open Source, comme l'a été Linux, en quelque sorte, pour les systèmes d'exploitation pour ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

SAS simplifie le déploiement de ses applications dans le cloud

Avec la version 9.4 de la plateforme Business Analytics de SAS, une solution comme Visual Analytics (ci-dessus / cliquer sur l'image) se déploiera plus facilement en mode cloud.

Avec la version 9.4 de la plateforme Business Analytics de SAS, une solution comme Visual Analytics (ci-dessus / cliquer sur l'image) se déploiera plus facilement en mode cloud.

Avec la version 9.4 de sa plateforme Business Analytics, SAS proposera ses solutions sous la forme de packagings à déployer plus facilement dans des machines virtuelles, dans le cloud, privé ou public. Son offre Visual Analytics sera la première à en bénéficier.

SAS a récemment annoncé, à l'occasion de son Global Forum à San Francisco, qu'il sortirait en juin prochain la version 9.4 de sa plateforme Business Analytics, socle de ses solutions d'analyse de données. Celle-ci va concrétiser les développements menés par l'éditeur américain au cours des deux dernières années pour faciliter les déploiements de ses offres dans le cloud. Depuis une dizaine d'années déjà, SAS propose des services « on demand » qu'il héberge dans son datacenter, pour faciliter la consommation de certains de ses logiciels. Dans cette catégorie, il existe notamment des services pour les besoins de recherche pharmaceutique ou de détection de fraude. Plus récemment, l'éditeur a permis à ses clients d'installer certains de ses logiciels dans des infrastructures de cloud privé ou dans la plateforme « as a service » d'Amazon, AWS. Typiquement, ses solutions de Business Intelligence sont éligibles à ce type de déploiement et les clients qui optent pour AWS peuvent se faire assister par SAS pour y dimensionner l'infrastructure dont ils ont besoin.

Avec l'arrivée de la version 9.4 de Business Analytics, il va devenir plus simple de déployer en mode cloud. Chaque application fera l'objet d'un packaging unitaire permettant de déployer l'instance de cette application dans une machine virtuelle et d'en simplifier l'administration, la maintenance, ainsi que la mise à jour. « Nous entrons ici dans une logique de PaaS », fait valoir Mouloud Dey, directeur Business Solutions chez SAS France. « Le package d'installation, tout en un, comprend le système d'exploitation. » Ce faisant, SAS propose « un déploiement simplifié dans un contexte de cloud privé ou hybride, l'entreprise pouvant combiner une partie de l'installation en cloud privé et une autre dans AWS, par exemple », explique-t-il. « Pour la DSI, cela permettra aussi de simplifier les développements ultérieurs d'applications, notamment dans une logique de test ».

Des performances renforcées pour traiter les big data

La solution de visualisation de données Visual Analytics, qui s'appuie sur une infrastructure matérielle pour accélérer ses traitements d'analyse, sera l'un des premiers produits de SAS à bénéficier de cette possibilité de déploiement en mode cloud. « C'est une application de service analytique qui se prête bien à ce type de déploiement », indique Mouloud Dey.

La version 9.4 la plateforme Business Analytics, qualifiée d'importante par le directeur Business Solutions de SAS France, offrira par ailleurs une plus grande souplesse d'administration pour les directions informatiques. Elle bénéficie aussi d'un renforcement de ses performances qui permettra de prendre en compte les infrastructures distribuées pour satisfaire des besoins de traitement des big data, avec une meilleure intégration d'Hadoop.

Decision Management combine analytique et règles métiers

SAS livrera également une nouvelle solution, Decision Management, mêlant les règles métiers et l'analytique au sein de l'interface utilisateur. « Nous généralisons de plus en plus les interfaces web basées sur les technologies Flash ou HTML5, comme celle que propose Visual Analytics, qui permettent de désynchroniser l'interface utilisateur de la partie serveur », souligne encore Mouloud Dey.

Si la sortie officielle de la version 9 .4 est annoncée pour juin, les spécifications détaillées de l'offre n'ont pas encore été communiquées, ni le calendrier de mise à disposition des versions cloud des différentes applications. On ne sait pas encore précisément, par exemple, quels OS seront embarqués dans les packagings d'applications. Très certainement Linux, et sans doute Windows. Ce qui devrait permettre de les déployer aussi dans un cloud public comme Windows Azure de Microsoft, qui propose des instances serveurs sous Linux et Windows.

Article de Maryse Gros

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité