Slack évolue en permettant aux utilisateurs d'accéder à une version entièrement écrite dans plusieurs autres langues que l'anglais. Dans sa dernière mise à jour, la solution de messagerie collaborative supporte désormais, en plus de l’anglais, le français, l'allemand et le japonais pour créer des chaines. Cette mise  à jour constitue une réelle évolution pour Slack, qui ne supportait jusqu'alors que l'anglais. Si cela n'empêchait pas cependant son utilisation par des personnes parlant d'autres langues, la possiblité de créer des chaines en français va permettre d'étendre son usage.

Cette amélioration intervient peu de temps après le lancement par Microsoft de Teams, son outil collaboratif pour les utilisateurs de la suite Office 365. Lors de sa sortie, la firme de Redmond avait annoncé la prise en charge par cette app de pas moins de 19 langues dont le japonais, le chinois simplifié et également l'alphabet cyrillique. Ces annonces témoignent d’un marché des outils collaboratifs particulièrement compétitif, dominé par des poids lourds comme Microsoft et Google aux côtés d'autres joueurs plus modestes, tels que Slack ou Atlassian.  

Le partage de contenus revu à la hausse

La semaine dernière, Slack a annoncé la mise à jour de sa plateforme pour développeurs qui permet aux applications intégrées dans l'app d'augmenter le contenu des liens collés avec des fonctionnalités personnalisées. A titre d’exemple, Periscope Data pour Slack permet aux utilisateurs de partager le contenu de leurs propres tableaux de bord avec leurs équipes en collant simplement un lien dans leurs conversations.