eBay a dévoilé l'architecture de Kylin, son moteur d'analyse distribuée Kylin qu'il propose maintenant à la communauté Open Source.

L'Image du jour

eBay a dévoilé l'architecture de Kylin, son moteur d'analyse distribuée Kylin qu'il propose maintenant à la communauté Open Source.

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

Dernier Dossier

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

OpenStack est-il la clef de voûte des infrastructures cloud Open Source, comme l'a été Linux, en quelque sorte, pour les systèmes d'exploitation pour ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
2
Réagissez Imprimer Envoyer

Sur Bitcoin, la confidentialité est loin d'être garantie

Bitcoin propose un certain degré de confidentialité, à condition de ne pas avoir à échanger ou à dépenser sa monnaie

Bitcoin propose un certain degré de confidentialité, à condition de ne pas avoir à échanger ou à dépenser sa monnaie

La plupart des utilisateurs de Bitcoin ne se donnent pas la peine de recourir aux méthodes sophistiquées qui leur permettraient de mieux protéger leurs opérations.

À première vue Bitcoin semble tout à fait approprié pour cacher son argent. Mais en réalité, il s'avère que la monnaie électronique est un très mauvais moyen pour blanchir de l'argent. C'est la conclusion d'une étude réalisée par des chercheurs de l'Université de San Diego, Californie, et de l'Université George Mason,Virginie. Ceux-ci ont analysé la chaîne de blocs de Bitcoin, autrement dit le registre public qui garde la trace des transactions de bitcoins. Le livre de compte permet de voir, en suivant des adresses alphanumériques de 34 caractères, comment s'échangent les bitcoins et comment ils passent d'une personne à une autre. Dans cet océan de nombres anonymes, les chercheurs ont constaté qu'il était très difficile de convertir les bitcoins en espèces ou de dépenser ses bitcoins pour payer un service sans perdre son anonymat.

La plupart des utilisateurs de bitcoins passent par un service pour acheter ou vendre cette monnaie virtuelle. Et aujourd'hui, la plupart de ces services veulent savoir à qui ils ont affaire, d'autant plus que les organismes de règlementation à travers le monde s'intéressent de plus en plus à la monnaie électronique créée par Satoshi Nakamoto (un pseudonyme en fait). « En utilisant des algorithmes spécifiques, les chercheurs ont réussi à associer un grand nombre d'adresses bitcoins, censées être anonymes, avec certains services importants de transferts d'argent et des sociétés de traitement des paiements », a déclaré Sarah Meiklejohn, doctorante en informatique à l'Université de San Diego, qui a participé à la recherche.

Facile de recouper transaction et identité réelle


En analysant les transactions, ils ont constaté qu'il était en quelque sorte possible de désanonymiser les utilisateurs bitcoins, et donc de trouver des éléments qui permettraient à des enquêteurs d'identifier les personnes. Par exemple, les chercheurs ont pu associer plus de 500 000 adresses Bitcoin avec Mt. Gox, un système très utilisé au Japon pour acheter et vendre des bitcoins. Pour utiliser le service Mt. Gox, il est indispensable de s'identifier. Le service demande même à l'utilisateur de fournir un scan de son passeport. On imagine mal dans ce cas qu'un pirate se connecte au service pour encaisser de grosses quantités de bitcoins. Pourtant... « Nous n'avons pas découvert l'identité du voleur, mais nous avons ouvert la voie pour permettre l'application de la loi ou à une agence gouvernementale ayant pouvoir d'assignation de le faire », a déclaré Sarah Meiklejohn.

Les chercheurs ont analysé en détail les vols de bitcoins. « Même s'il existe des méthodes sophistiquées pour brouiller les pistes afin de savoir si un bitcoin est toujours détenu par un voleur, de nombreux voleurs sont devenus paresseux après leurs premiers transferts de fonds volés », a ajouté la chercheuse de l'Université de San Diego. « À l'avenir, les voleurs et autres criminels prendront peut-être beaucoup plus de dispositions pour masquer leur identité, mais pour l'instant, on ne peut pas dire qu'ils se sont beaucoup appliqués », a-t-elle ajouté. De nombreux vols de bitcoins sont restés sans conséquence. La victime a pu voir vers quelle adresse ont été dirigés ses fonds, mais ceux-ci n'ont jamais bougé, peut-être parce que le pirate cherche encore la bonne solution pour convertir la monnaie virtuelle en argent ou en biens sans se faire remarquer.

COMMENTAIRES de l'ARTICLE2

le 02/09/2013 à 17h45 par Visiteur2728 :

Silk Road avait effectivement retiré la vente d'arme, mais selon ce dernier, elle devrait réapparaître sous peu, si ce n'est pas déjà fait.

Ce qui m'étonne plus dans cette étude et le fait de parler d'anonymat et de Mt Gox. Certes, avec Mt Gox, qui souhaite se conformer au législation, ce n'est pas pratique d'effectuer des transactions anonymes. Par contre, il existe des centaines d'autres plateformes qui ne font pas de contrôles d'identité pour les transactions.

En ce qui concerne le blanchiment, Bitcoin est bien une monnaie utilisée, tout comme les autres monnaies virtuelles. Un site est même dédié : app bitlaundry com

Signaler un abus

le 30/08/2013 à 13h08 par Visiteur2714 :

Silk Road ne vend pas d'armes.

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité