Le Défi H 2016 a distingué hier le projet T-Jack des étudiants de Polytech Grenoble (Prix du Défi H et Prix de l'innovation technologique) mais aussi SignBand de l'école Exia Cesi de Bordeaux (Prix Jeune pousse) et Dicodys de l'ECE Paris (Prix du public).

L'Image du jour

Le Défi H 2016 a distingué hier le projet T-Jack des étudiants de Polytech Grenoble (Prix du Défi H et Prix de l'innovation technologique) mais aussi ...

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Dernier Dossier

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers »...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Terminaux 5G : Intel prépare l'après Centrino

La 5G promet des débits 100 fois supérieurs à la 4G actuelle. (crédit : D.R.)

La 5G promet des débits 100 fois supérieurs à la 4G actuelle. (crédit : D.R.)

Au cours de la dernière décennie, la plateforme processeur Centrino d'Intel, grâce à laquelle il est possible de connecter des ordinateurs portables au réseau Wi-Fi, a révolutionné le secteur du sans fil. Si l'arrivée de la 5G redistribue les cartes, Intel compte bien ne pas perdre son rang.

Intel se prépare à l’arrivée de la 5G et pas qu’un peu. Il faut dire que cette norme de téléphonie mobile de prochaine génération va, à coup sûr, transformer la façon dont les terminaux communiquent entre eux. « Grâce à une multitude de technologies, les réseaux 5G vont accélérer la connectivité sans fil et modifier la conception des dispositifs informatiques », a déclaré Aicha Evans, vice-présidente de la plateforme Engineering Group et directrice générale du groupe Communication and Devices d’Intel. Aujourd’hui, le Wi-Fi est omniprésent, mais les changements à venir pourraient permettre de généraliser la connectivité cellulaire sur les ordinateurs portables. C’est pour cette raison qu’Intel consacre beaucoup de ressources dans le développement de modems pour ordinateurs portables et appareils mobiles.

Le déploiement général de la 5G devrait probablement être achevé avant la date officielle fixée à 2020. Mais la norme fait encore l'objet de nombreuses recherches.

Des débits 100 fois supérieurs à la 4G actuelle

Selon les opérateurs, la 5G offrira des débits 100 fois plus rapides que la 4G actuelle dans des spectres de fréquence exploitables avec ou sans licence. « La contribution d’Intel pour la 5G se situe au niveau du terminal et de l'infrastructure », a expliqué Aicha Evans. « Les limites entre les différents types de communication sont encore floues, et on peut s’attendre à des changements déterminants dans la topologie des réseaux cellulaires, l’usage des fréquences et la technologie Wi-Fi », a-t-elle ajouté. Intel travaille donc sur le développement de modems plus rapides. Le constructeur, qui pense avoir un rôle clef à jouer dans la transition vers la 5G, propose aussi un prototype de bande de base et de l'équipement de fréquence pour l'infrastructure 5G.

« Nous sommes particulièrement bien placés pour accompagner cette révolution », a affirmé la vice-présidente de la plateforme Engineering Group d’Intel. « La construction de réseaux 5G, plus adaptés à la nouvelle génération d’objets connectés et d’appareils intelligents pour la maison, a commencé », a encore précisé Aicha Evans. Les capteurs des appareils connectés échangent des tas d’informations sur de courtes ou de plus longues distances avec des référentiels qui analysent les données. Les réseaux 5G supporteront les pics d’activité à des vitesses plus lentes, en gérant la priorisation des échanges tout en les sécurisant, deux caractéristiques essentielles de ce type de communication.Intel estime que d'ici 2020, 50 milliards de dispositifs IoT seront en circulation.

Des exemples concrets de mise en œuvre

Le MWC de Barcelone permet déjà d’entrevoir les usages et les applications possibles de la 5G dans de nombreux domaines comme ceux de la réalité virtuelle, de l’automobile, de la télémédecine et d’autres encore. Toujours au Mobile World Congress, Intel a dévoilé un modem XMM 7480 qui accélère les connexions LTE sur smartphones, tablettes et PC. Le fondeur a également annoncé une puce Atom X3-M7272 : équipée d’un modem intégré, cette puce basse consommation, destinée aux véhicules et aux objets connectés, permet de transmettre des données sur les réseaux 3G et 2G, lesquels dépensent moins d'énergie que les réseaux 4G/LTE.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité