Advertisement
Spot Mini, le dernier robot à quatre pattes de Boston Dynamics qui range la vaisselle et apporte des canettes (pratique pour suivre l'Euro 2016).

L'Image du jour

Spot Mini, le dernier robot à quatre pattes de Boston Dynamics qui range la vaisselle et apporte des canettes (pratique pour suivre l'Euro 2016).

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Trimestriels Barracuda Networks 2015 : Les pertes se creusent

BJ Jenkins, CEO de Barracuda Networks : « La progression de l’usage de nos solutions à travers le cloud est plus rapide que prévue et concerne l’ensemble de nos marchés. »

BJ Jenkins, CEO de Barracuda Networks : « La progression de l’usage de nos solutions à travers le cloud est plus rapide que prévue et concerne l’ensemble de nos marchés. »

Malgré un chiffre d'affaires en hausse de 14%, les pertes d'exploitation du fournisseur de solutions de sécurité ont été multipliées par cinq lors de son troisième trimestre fiscal.

Barracuda Networks a publié des résultats mitigés pour le compte du troisième trimestre de son exercice 2015 clos fin novembre. Durant cette période, le fournisseur d'appliances de sécurité et de sauvegarde a réalisé 80,1 M$ de chiffre d'affaires, soit 14% de mieux qu'un an plus tôt. La majeure partie de ses revenus provient des ventes de souscriptions (mises à jour, maintenance...) qui ont crû de 13% à 58,4 M$. Le solde est issu des placements de ses appliances (virtuelles et physiques) qui ont dégagé 21,6 M€ contre 20,7 M€ au troisième trimestre 2014.

1,58 M$ de pertes nettes

Malgré la croissance de son activité, Barracuda Networks n'est pas parvenu à améliorer ses bénéfices. Son résultat d'exploitation trimestriel s'est enfoncé dans le rouge de 7,98 M€ après avoir été de -1,57 M€ un an auparavant. Quant au résultat net de l'entreprise, il s'affiche en perte d'1,58 M$ contre -36 K$ au troisième trimestre 2014.

Sur neuf mois, Barracuda Networks accuse ainsi une perte nette de 7,6 M$, pour un chiffre d'affaires de 236 M$ en hausse de 15%. Les résultats trimestriels de l'entreprise ont été mal accueillis à Wall Street. Le lendemain de l'annonce ces chiffres, l'action du fournisseur chutait de 28% environ à près de 10 $.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
07 Mars 1983 n°92
Publicité
Publicité
Publicité