Un Apple 1 s'est vendu 950 000$ mercredi à New-York par la maison Bonham, ce qui représente près du double des estimations.

L'Image du jour

Un Apple 1 s'est vendu 950 000$ mercredi à New-York par la maison Bonham, ce qui représente près du double des estimations.

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

Dernier Dossier

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

OpenStack est-il la clef de voûte des infrastructures cloud Open Source, comme l'a été Linux, en quelque sorte, pour les systèmes d'exploitation pour ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Un cloud avant tout pour la performance selon une étude CSC/TNS

Un cloud avant tout pour la performance selon une étude CSC/TNS

Crédit Photo : D.R

CSC a fait réaliser par TNS une étude sur l'adoption du cloud.

Selon une étude menée par TNS pour le compte de CSC, la première motivation des entreprises pour adopter une stratégie en matière de cloud computing est l'amélioration de la performance. Cet objectif est mis en avant par 21% des décideurs interrogés dans le monde contre seulement 17% pour la réduction de coûts. Au sein des PME américaines, le contraste est encore plus saisissant : 46% mettent en avant l'accessibilité des informations en tous lieux et sur tous terminaux contre 10% le coût.

Cependant, 82% des répondants jugent avoir bénéficié d'une réduction de leurs coûts mais la situation est très différente d'un pays à l'autre. Les entreprises américaines ne mettent en avant que très peu d'économies alors que les firmes du Brésil et d'Australie semblent avoir particulièrement profité du modèle. Les gains ne se font que marginalement par des réductions de personnel : seules 14% des entreprises déclarent avoir réduit leurs effectifs informatiques contre 20% qui ont au contraire recruté des spécialistes du sujet.

93% se vantent d'avoir bénéficié d'au moins une amélioration de leur système d'information depuis l'adoption du cloud computing. Parmi les autres facteurs ayant poussé à l'adoption du cloud computing, il y a la réduction de l'empreinte énergétique de l'entreprise. Cependant, l'empreinte énergétique est le plus souvent simplement externalisée d'un datacenter interne à un prestataire externe.

A propos de l'étude


L'étude est basée sur une enquête menée par TNS et sponsorisée par CSC. 3645 décideurs d'entreprises utilisatrices effectives du cloud computing, de toutes tailles et tous secteurs, ont été interrogés dans huit pays : Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Allemagne, Brésil, Australie, Japon et Singapour. Le cloud computing a été redéfini en début d'interview. L'enquête a été menée en Octobre et Novembre 2011.

Pour consulter l'enquête complête

Article de Bertrand Lemaire

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité